Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

Du sport à la plume

Sportive dans l’âme et amoureuse de l’écriture, Martine Silberstein marie dans son dernier ouvrage ses deux passions. Avec Des sportifs exceptionnels, elle entraîne le lecteur à la rencontre de 24 personnes handicapées. Chacune d’entre elles court, nage, plonge, skie, tire ou rame… Bien souvent, la pratique sportive les aide à accepter leur handicap.

 

 

Salon Handica*, Lyon,  une matinée de juin. Installée sur sa petite table, Martine Silberstein est rayonnante de dynamisme. Entre ses mains : son dernier bébé. Bap-tisé Des sportifs exceptionnels, cet ouvrage qu’elle vient présenter au grand public est réalisé avec le soutien de la région Rhône-Alpes. Elle nous annonce d’office qu’avec le temps ensoleillé, elle serait aussi bien à pédaler par monts et par vaux. Elle séchera d’ailleurs le dernier jour d’exposition pour faire du vélo ! Sa bonne humeur communicative met rapidement à l’aise et on oublie sans effort la foule de visiteurs qui grouille autour.Ancienne assistante sociale, Martine à la parole facile et se livre aisément sur son histoire et la route qui la conduite à signer ce dernier bouquin de témoignage. « Adolescente, j’étais amie avec une personne handicapée, raconte-t-elle. Plus tard, mon parcours professionnel m’a également amené à côtoyer cet univers et aujourd’hui, je pratique notamment du tandem avec un homme aveugle.»

 

Mais c’est une rencontre particulière qui l’a poussé à parcourir la région Rhône-Alpes, pour récolter des histoires de vie singulières et éclectiques. « Un jour, une personne handicapée m’a sollicité pour écrire sa biographie. Elle m’a lancé : « Si je n’avais pas eu le sport, je me flinguais ! ». Suite à son accident, la pratique d’une activité physique lui a permis de mieux vivre, de se reconstruire et de se sentir exister ». Puis, l’idée d’un recueil rassemblant un florilège d’expériences similaires a germé. Martine est ainsi partie « avec [son] bâton de pèlerin » à la découverte de personnes atteintes de handicap moteur, sensoriel ou psychique. Il y a Yoann, bel homme musclé devenu tétraplégique suite à un accident de scooter qui pratique le tire aux armes et rêve de championnat de France ; Éric, Sourd qui a acquit assurance et confiance grâce au parachutisme ; ou encore Rachel, paraplégique incomplète, médaillé d’argent aux Jeux paralympiques de Pékin au 100 m brasse en bassin de 50 m. Chaque portrait est un message d’espoir, un hymne au « bonheur de faire du sport ». « Mon but est clairement d’inciter toutes les personnes handicapées à faire du sport. Chacune de ces rencontres m’ont mon-tré que le handicap n’est pas une fatalité. »

 

* Organisé tous les deux ans au parc d’exposition Eurexpo, le salon Handica rassemble les acteurs du monde du handicap. En 2013, il a réuni 300 exposants. Des sportifs exceptionnels, Martine Silberstein, édition Autre Vue, 15 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site