Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilAccessibilité et handicap : actualités, dossiers, outils et aidesDroits et handicap dans l’Union Européenne : Vers une nouvelle carte

Droits et handicap dans l’Union Européenne : Vers une nouvelle carte

Afin de mieux garantir et harmoniser les droits des citoyens en situation de handicap, les députés européens proposent la mise en place d’une carte européenne du handicap. Ils souhaitent également une meilleure mobilisation pour l’accessibilité et un renforcement de la lutte contre les discriminations.

Ecouter article


Harmonisation du statut, réaffirmation des droits, amélioration de l’accessibilité, lutte contre la discrimination : Tels sont les thèmes prioritaires qui ont émergé de l’assemblée plénière du Parlement européen en matière de handicap.

À l’occasion de la session plénière du Parlement européen d’octobre 2021, les députés ont abordé la question des droits des citoyens en situation de handicap dans l’Union Européenne. À l’issue des discussions, trois grands axes d’amélioration sont ressortis, avec notamment, la proposition de créer une carte européenne du handicap.

Harmoniser le statut de citoyen européen en situation de handicap et lui associer des droits

Tout d’abord, les députés européens ont rappelé que « les personnes avec un handicap devraient avoir accès, sans entrave, aux voyages, à l’éducation et au monde numérique, ainsi qu’à un logement non-institutionnalisé », ce qui ne semble pas effectif à l’heure actuelle.

En ce sens, la mobilité, l’éducation, le logement et l’inclusion active dans la vie publique constitueraient des domaines clés en matière de réformes à venir pour les droits des personnes en situation de handicap dans l’Union Européenne.

« L’UE devrait avoir une définition commune du handicap et introduire une carte européenne du handicap pour reconnaître de façon mutuelle le statut de handicap dans l’ensemble de l’UE », affirment ainsi les députés dans une résolution adoptée par 579 voix pour, 12 contre et 92 abstentions.

Ils recommandent également une assistance plus flexible pour les voyages en train et la suppression des obstacles physiques et administratifs pour voyager. Autre souhait formulé : garantir que les systèmes éducatifs puissent s’adapter à différents types d’apprenants et aux différents besoins des étudiants en situation de handicap. Sans oublier la possibilité, pour tous, d’accéder à de logements « non ségrégués aux citoyens handicapés, afin qu’ils puissent participer activement à leur communauté ».

Garantir une véritable accessibilité à l’emploi, aux services publics et au numérique

D’autre part, les députés européens estiment que les personnes en situation de handicap présentent aujourd’hui « un risque accru d’être confronté à la violence ou d’être marginalisé sur le marché du travail ». D’où leur volonté de garantir une meilleure accessibilité à tous les domaines de la vie quotidienne. « Pour participer de façon égale dans une société qui dépend de plus en plus des compétences numériques, le Parlement appelle à des mesures concrètes, tels que des organes publics fournissant des informations en langue des signes, en braille et en textes “faciles à lire“, commentent-ils. La langue des signes et l’interprétation devraient être introduites pour les événements fondés sur des interventions orales, et les bâtiments des services publics devraient être accessibles, précisent les députés ».

Ils soulignent également l’importance de l’accessibilité des bâtiments des services publics et des informations en ligne, pour renforcer la participation au sein de la société.

Lutter contre la discrimination et les violences

En outre, les députés européens estiment que l’Union Européenne « doit se concentrer davantage sur la lutte contre la violence (notamment la violence fondée sur le genre) et le harcèlement, que les personnes handicapées sont plus susceptibles de subir que leurs concitoyens, et sur la réduction de l’écart d’emploi entre les personnes handicapées et les autres ». Dans cette optique ils demandent aussi au Conseil d’avancer sur la directive transversale anti-discrimination, qui est actuellement dans l’impasse depuis juillet 2008.

Améliorer la vie des personnes handicapées dans une Europe sans obstacles

“Les personnes handicapées restent confrontées à de multiples obstacles et discriminations dans leur vie, notamment l’absence de reconnaissance mutuelle du statut de handicapé entre États membres, ce qui entrave considérablement leur liberté de circulation, a déclaré, en conclusion, le rapporteur Alex Agius Saliba (S&D, MT). Il est maintenant temps de répondre aux préoccupations de nos citoyens et d’améliorer la vie des personnes handicapées dans une Europe sans obstacles et de promouvoir leur inclusion sociale et économique ainsi que leur participation à la société, sans discrimination et dans le plein respect de leurs droits, sur un pied d’égalité avec les autres”.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://www.europarl.europa.eu/news/fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

X