Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Développez votre concentration !

Développez votre concentration

Développez votre concentration !

Par notre partenaire Signes et sens. Une centration suffisante reste complexe à stabiliser. Effectivement, le mental a l’art de bouger en permanence, une idée en amenant toujours une autre. Pourtant, cette fonction de l’esprit est indispensable à l’efficacité… Voici donc quelques conseils incontournables pour améliorer votre concentration!

Les obstacles à la concentration sont nombreux : l’angoisse du manque affectif, les soucis familiaux, les problèmes pécuniaires, la précarité professionnelle, la peur de l’échec, les ennuis de santé en font partie. Toutefois et même si ces réactions sont humaines et logiques en leur principe, il convient – plutôt que de lutter et de s’épuiser inutilement – de commencer à nettoyer le psychisme de ses pensées parasites. La récupération d’une belle énergie est alors systématique.

Quelques exercices accessibles et prometteurs

Le médecin suisse Roger Vittoz (1863-1925), de par son ouvrage ” Traitement des psychonévroses par la rééducation du contrôle cérébral “, est considéré comme l’un des premiers psychosomaticiens. Il est à l’origine de la méthode qui porte son nom. Cette méthode est d’ailleurs toujours utilisée et appréciée à notre époque dans les techniques de Développement personnel. Pour le docteur Vittoz, “la concentration est la faculté de pouvoir fixer sa pensée sur un point donné, de suivre le développement d’une idée sans se laisser distraire, simplement de pouvoir s’abstraire dans une lecture, dans un travail quelconque”. Quand cette capacité fait plus ou moins défaut, il est malgré tout possible de la rééduquer à l’aide d’exercices spécifiques…

Aline, vendeuse dans un magasin de meubles, 55 ans, est au chômage depuis maintenant un an et demi. Se rendant compte qu’elle arrivait de moins en moins à fixer son attention, hantée par son absence de travail, elle a consulté un coach de vie qui l’a formée à la pratique de trois applications issues de la discipline Vittoz, techniques qui lui ont redonné son pouvoir psychique de stabilité intérieure. Elle les énumère, tout en me guidant:
1°) – Installez-vous confortablement. Fermez les yeux doucement et visualisez sur votre écran mental une avenue bordée de part et d’autre d’une rangée d’arbres de votre choix. Dirigez peu à peu votre regard vers l’horizon jusqu’à ce que les arbres deviennent de plus en plus petits et se rejoignent en un seul point.
2°) – En position assise ou debout, tracez dans l’espace, avec un doigt, un 8, ou le signe de l’infini. Effectuez le même geste en changeant de main. Puis, recommencez cet exercice les yeux fermés. Enfin, reproduisez ce geste mentalement.
3°) – Posez sur une table au minimum 5 objets hétéroclites (par exemple : un livre, un stylo, un réveil, une tasse, une paire de ciseaux, une fourchette). Une fois cette opération terminée, enlevez-les un à un, lentement, avec une pleine attention de manière à sentir et ressentir la gestuelle et ces actes. Fermez alors les yeux et visualisez la même scène dans le même ordre.
Aline tient à préciser que c’est grâce à la répétition quotidienne de ces exercices, tout aussi banals soient-ils en apparence, qu’elle a retrouvé son potentiel de concentration qui lui sera précieux dans son futur emploi.
Pour renforcer le processus, vous pouvez également vous entraîner à vous concentrer plus particulièrement sur l’énergie elle-même. Le docteur Vittoz écrit à ce sujet que “la concentration s’obtient en cherchant à ressentir sa force, en se rappelant telle occasion où l’on a été vraiment énergique. Avec un peu de persévérance, cette sensation ne tarde pas à se définir dans le cerveau”, conclut-il.

Les règles de bon sens

“Une bonne concentration”, nous explique le docteur Laurence Pescay, médecin du sport, “ne peut faire l’impasse du respect d’une saine hygiène de vie”. Ainsi préconise-t-elle une alimentation équilibrée, qui privilégie la vitamine B, atout complémentaire bénéfique. Ce nutriment se trouve dans les céréales, les produits laitiers, les légumes verts. Laurence Pescay insiste aussi sur l’importance d’un excellent fonctionnement du système circulatoire. Par conséquent, pensons à l’ail et à l’oignon mais encore à certains compléments alimentaires comme le gigko et le biloba. Une activité physique régulière et un sommeil de qualité constituent cependant des alliés indispensables. En outre, prendre la merveilleuse habitude Feng Shui – qui consiste à ranger son espace de travail et son lieu de vie de façon claire, spacieuse et harmonieuse – permet de ne pas souffrir d’un esprit dispersé et vagabond. De son côté, le psychanalyste Gilbert Roux conseille d’éviter ” les chronophages, ces individus qui ont l’art de manger votre temps sous des prétextes futiles : conversations téléphoniques superficielles, collègue oisif à l’affût de bavardages, fréquentation de personnes négatives et défaitistes…”. Gilbert Roux assure que dans ces cas précis, il s’avère incontournable de signifier votre désir de ne pas être accaparé… Il est à noter, dans un registre différent, que le recours à des disciplines orientales, telles que le yoga, ouvre la porte à des exercices de centration intéressants. Une suggestion : Tratak demande de fixer une flamme de bougie, puis de fermer les yeux et laisser apparaître l’image rémanente.
Quoi qu’il en soit, tous ces axes – sans exception – œuvrent dans un but identique. Offrant l’opportunité de se réapproprier le lien vital de soi à soi, ils s’imposent comme les garants d’une solide réflexion anticipatoire, nécessaire à toute élaboration de qualité…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *