Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

Deux athlètes lettons vendent leurs médailles. C’est pour la bonne cause !

Deux anciens médaillés olympique et paralympique lettons ont décidé de vendre leurs médailles pour aider les sportifs handicapés de leur pays à participer aux Jeux paralympiques qui doivent avoir lieu du 15 janvier au 1er février à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Aigars Apinis (photo), double champion du monde paralympique au disque et au poids, et Juris Tone, médaillé de bronze en bobsleigh, sont prêts à vendre leurs médailles pour récolter les quelque 47 000 euros nécessaires au voyage de la délégation paralympique, a déclaré mardi un officiel.

 

« L’Etat ne peut pas fournir l’argent nécessaire pour aller en Nouvelle-Zélande », a affirmé à l’AFP Daiga Dadzite, présidente du comité paralympique letton. « C’est un acte de désespoir », a-t-elle ajouté, jugeant inacceptable que les deux athlètes en soient réduits à une telle extrêmité. Apinis, médaillé d’or au disque aux Paralympiques d’Athènes (2004), envisage pour le moment de ne vendre que sa médaille de bronze au disque gagnée quatre ans plus tôt à Sydney.

Tone a remporté la médaille de bronze de bob à 4 à Calgary en 1988 où il concourait sous les couleurs de l’Union soviétique, la Lettonie n’ayant obtenu son indépendance que trois ans plus tard. « Nous devons nous consacrer à aider les autres », a-t-il déclaré. La Lettonie est en récession depuis 2008 et applique un programme d’austérité draconien, dans le cadre d’un plan de sauvetage dirigé par le Fonds monétaire international et l’Union européenne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site