Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Des vêtements asymétriques pour rester féminine après un cancer du sein

Des vêtements asymétriques pour rester féminine après un cancer du sein

Rester féminine après un cancer du sein, ce n’est pas toujours évident : C’est la raison d’être des vêtements asymétriques créés par “Les Monocyclettes”

La marque Les Monocyclettes, crée par Angélique Lecomte, se consacre aux femmes qui ont eu un cancer du sein. Elle conçoit et confectionne des vêtements asymétriques élégants et confortables pour les aider à rester féminines en toute circonstance.

Chaque année près de 20 000 femmes touchées par le cancer du sein subissent une mastectomie, ou ablation du sein. Néanmoins, d’après le rapport de l’Observation sociétale des cancers, près de  70 % d’entre elles font le choix de ne pas avoir recours à une reconstruction mammaire. En effet, ces femmes ne pratiquent pas cette reconstruction, souvent pour des raisons financières, par envie de composer avec leur nouveau corps, ou simplement par refus d’une nouvelle intervention.

Angélique Lecomte a subi une ablation du sein à la suite d’un cancer. Ne pouvant pas recourir à la reconstruction, la jeune femme portait alors une prothèse externe pour remplacer le sein qu’elle avait perdu. Cependant, au quotidien, le port d’une prothèse lui semblait gênant, artificiel, et surtout fait pour le regard de l’autre, qui ne lui apportait que de la contrainte. 

Elle a alors décidé d’assumer son corps et de porter ses vêtements sans prothèse. De cette façon, Angélique a constaté que ce n’était pas adapté à sa nouvelle morphologie. Pour ne plus se cacher, ni tricher, et apprendre à composer avec sa nouvelle silhouette, elle a ainsi commencé à fabriquer ses propres vêtements asymétriques. C’est par la suite qu’Angélique a créé sa marque de mode. L’idée : faire en sorte que les femmes aient le choix de porter ou non une prothèse.

Une marque de vêtements sur le jeu de l’asymétrie et du glamour pour rester féminine 

 

La marque Les Monocyclettes fait alors son apparition avec comme objectif d’aider les femmes à conquérir leur nouveau corps et à le mettre en valeur sans artifices. Angélique créé alors une ligne de vêtements asymétriques pour celles qu’elle nomme « les Amazones » :

” Je crois en la capacité de résilience de ces femmes. Les vêtements sont un prétexte au changement, un support thérapeutique pour les accompagner sur le chemin de l’acceptation. “

Les points forts de la marque reposent sur trois grandes lignes : le relief, les motifs et le jeu visuel. De fait, la collection d’Angélique joue sur les motifs géométriques et sur les volumes. Ainsi, cela donne du mouvement au vêtement et du style à l’amazone qui le porte. Ce “jeu de cartes” de vêtements asymétriques rééquilibre la silhouette de chaque femme. Les tissus de ces vêtements sont labellisés « Oeko Tex », et de plus, ils sont produits en France.

Aujourd’hui, la marque propose une ligne de soutien-gorge modulable et un large choix de tatouages éphémères pour sublimer les cicatrices dues à l’ablation. Angélique souhaite également proposer des ressources pour toutes les femmes traversant cette épreuve via des articles sur son blog dédié.

Les Monocyclettes reverseront 5% de leurs bénéfices à une association qui accompagne les femmes dans l’après-cancer.

 

Pour découvrir Les Monocyclettes et en savoir plus : https://www.lesmonocyclettes.com

 

Anna Pellissier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.