Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

Accueil Archives des articles et dossiers du handicap Dégénérescence maculaire liée à l’âge : un dépistage gratuit du 28 juin...

Dégénérescence maculaire liée à l’âge : un dépistage gratuit du 28 juin au 2 juillet

Listen to this article


La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), maladie fréquente de la rétine et très invalidante est la première cause de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans. Du 28 juin au 2 juillet 2010, vous pourrez bénéficier d’un dépistage gratuit dans le cadre des journées de sensibilisation à la DMLA. La DMLA est liée à une altération de la macula, zone centrale de la rétine. On distingue principalement deux formes avancées de DMLA, dites “sèche” et “humide”. La première correspond à une diminution de l’épaisseur des tissus rétiniens ; la seconde, à une augmentation de leur épaisseur. Les conséquences sur la vision sont identiques, mais la forme humide, ou exsudative, se déclenche plus brutalement. La DMLA sèche évolue en général sur une dizaine d’années.

 

Tous les renseignements sur les 4e journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA, www.journees-dmla.fr

 

Les signes de la DMLA

La DMLA est une maladie qui évolue silencieusement. Au stade initial de l’atteinte, dans la très grande majorité de cas, aucun symptôme n’est perceptible.

Seul un examen du fond d’oeil pratiqué par un ophtalmologiste permet alors de diagnostiquer la maladie.

Puis, des symptômes de la maladie se manifestent :

La diminution de l’acuité visuelle

Souvent rapide, elle s’accompagne d’une diminution de la capacité à percevoir les détails. Un éclairage plus puissant devient nécessaire pour lire ou accomplir des tâches qui demandent de la minutie.

La moindre perception des contrastes

La déformation des lignes

Les lignes droites semblent gondolées ou ondulées.

L’apparition d’une tache sombre centrale

A un certain stade, une tache centrale (le scotome) plus ou moins foncée apparaît, ampute la vision au centre du champ visuel.

Ces signes d’alerte doivent impérativement amener à consulter le plus rapidement possible un ophtalmologiste, qui, lors de son examen, pourra seul poser le diagnostic d’une DMLA et éliminer les autres causes de déficience visuelle. La vigilance s’impose à partir de 55 ans (de 50 ans chez les personnes dont les proches parents sont touchés) : une consultation annuelle chez l’ophtalmologiste permettra de vérifier votre vision et l’état de votre macula. (source Viva)

Derniers articles

X