Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Aidants et handicapArchives des articles et dossiers du handicap

Découvrez les premiers résultats du baromètre des aidants Senior strategic

À l’occasion de la 5e journée nationale des aidants qui a eu lieu le 6 octobre dernier, Senior Strategic, société d’études et de conseil en Stratégie et Marketing, et UNA, 1er réseau français de l’aide, des soins et des services aux domiciles ont rendu public les premiers résultats de leur baromètre intitulé : « Le regard des Français sur les Aidants ».

Voici les grands éléments qui en ressortent :

 

Une réalité

– 8,6 millions soit 16,6% des français âgés de 18 à 79 ans indiquent aider un proche en situation  de  dépendance, que cette situation soit temporaire ou durable (hors hospitalisation) auprès d’une personne âgée ou handicapée. Ce chiffre confirme la tendance des études précédentes sur le nombre important de français touchés.

 – 76 % des aidants sont des femmes et la proportion d’aidants augmente avec l’âge : 8% des 18-40 ans indiquent être aidants alors que ce chiffre atteint 24% pour les 61-79 ans.

– 61% des Français ont déjà entendu le terme « aidant ».

 

Un besoin de reconnaissance

– 69% des aidants déclarent ne pas être suffisamment reconnus par la société alors que 48% des français pensent que les aidants n’ont pas à être reconnus. Ceci démontre que la société française n’a pas conscience du rôle important des aidants.

 

Les aidants ont plus de difficulté à imaginer d’être aidé à leur tour

– 37% des Aidants (contre 18% des Français) pensent qu’ils ne pourront pas être aidés s’ils se retrouvent dans une situation de dépendance.

– Par contre, 68% des Français (vs 56% des Aidants) indiquent qu’ils pensent pouvoir l’être. 

 

La peur d’être aidé est accentué chez les aidants…

– La perspective de devoir être aidé, même en sachant qu’ils pourront l’être, fait peur à

54% des aidants actuels. Une donnée qui montre que les aidants ont une vision différente de la population française sur cette même question puisque les français dans leur ensemble ne sont que 23% à en avoir peur. 

… mais les aidants sont plus rassurés que les français à la perspective de devoir être aidés.

– 45% des aidants sont rassurés à l’idée de pouvoir être aidé s’ils étaient dans une situation de dépendance.

– 37% des français sont indifférents à la perspective de pouvoir être aidés s’ils l’étaient.

 

Les aidants sont perçus comme des supplétifs

– 37% des français perçoivent les aidants comme des palliatifs aux pouvoirs publics.

– Les Français sont aussi 34% à penser que les aidants sont supplétifs au système de santé.

 

Les aidants se préparent plus à une éventualité de dépendance

– 32% des Français indiquent avoir pris des dispositions alors que ce chiffre est de 43% pour les  aidants. Les produits financiers sont les premiers placements des Français (38% d’entres eux) pour se préparer à une éventualité de dépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site