Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Déconfinement pour les personnes aveugles : Vincent Michel réagit

Déconfinement pour les personnes aveugles : Vincent Michel réagit

Déconfinement pour les personnes aveugles : la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France regrette le manque de considération du gouvernement

Alors que la France vient d’entamer la première phase de son déconfinement, Vincent Michel, Président de la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France, fait part de ses impressions quant aux annonces gouvernementales, et notamment vis-à-vis du déconfinement pour les personnes aveugles. Il estime ainsi que si les sujets liés à l’école, aux transports, à l’entreprise reviennent régulièrement dans les diverses communications gouvernementales, les problématiques rencontrées par les personnes aveugles ne sont que trop rarement évoquées. Et il estime que cela revêt un manque de considération pour cette population qui représente pourtant plusieurs centaines de milliers de personnes.

« Pour nous, personnes aveugles, le déconfinement pose de façon très concrète la question du respect ou plus exactement de la bonne compréhension des gestes barrières. Nous ne faisons pas partie a priori des personnes vulnérables, mais notre façon d’aborder le monde et les autres, sans voir, peut représenter un danger supplémentaire pour les autres et pour nous-mêmes, commente-t-il. Chez nous, nos yeux sont au bout de nos doigts, ne pas toucher pour nous, c’est comme vous mettre perpétuellement un bandeau sur vos yeux, à vous, voyants. Un exemple très concret : éternuer dans son coude. Or, c’est ce même coude que vous pouvez proposer à une personne aveugle pour la guider. Or, si vous êtes porteur du virus, vous infectez cette personne. Alors, ne pas proposer de l’aide à une personne aveugle en difficulté dans la rue ou dans un magasin, refuser de tendre la main, est-ce également un geste barrière ? Espérons que non… Notre recommandation serait donc d’éternuer dans un mouchoir en papier et le jeter immédiatement. »

Des documents, affiches, vidéos, tutoriels métiers précisant les gestes barrières et les gestes de solidarité en direction des personnes aveugles

« C’est pour cette raison que nos professionnels, psychomotriciens, instructeurs en locomotion et en activité de la vie journalière, médecins, psychologues, en lien étroit avec la Fondation Voir et Entendre et l’Institut de la Vision, dirigé par le Professeur José-Alain SAHEL, également avec la filière de santé maladies rares Sensgene, dirigé par le Professeur Hélène Dollfus de Strasbourg, et l’Institut ARAMAV de Nîmes, ont réalisé une série de documents, affiches, vidéos, tutoriels métiers précisant les gestes barrières et les gestes de solidarité en direction des personnes aveugles, qu’il s’agisse d’élèves, d’adultes dans le cadre du travail, ou de personnes âgées, poursuit Vincent Michel. Cette action apporte les précisions utiles voire indispensables pour celles et ceux qui vont à la rencontre des Hommes et du monde sans le voir, mais en le découvrant du bout des doigts ou à pleine main. Une particularité qui mérite que l’on s’y arrête »

Pour mieux faire face aux difficultés rencontrés, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France propose des gestes barrières adaptés afin que les personnes voyantes puissent adapter en toute sécurité leur attitude vis-à-vis d’une personne déficiente visuelle.


La Fédération des Aveugles et Amblyopes de France

Créée en 1917, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France rassemble des militants, usagers, professionnels et bénévoles engagés pour une plus grande inclusion sociale et économique des personnes déficientes visuelles. Elle agit pour permettre une citoyenneté pleine et entière à toutes les personnes aveugles et malvoyantes, en France comme à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.