Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Charte CSA, une meilleure représentativité du handicap dans les médias

CSA charte handicap

En 2018 selon, le CSA seulement 0,7 % des personnes à l’antenne étaient perçues comme en situation de handicap.

Le Comité Interministériel du Handicap (CIH) du 25 octobre 2018 avait entériné parmi les actions 2018-2019 la rédaction d’une charte sous l’impulsion du CSA au sein de l’engagement : « Soutenir la visibilité des personnes en situation de handicap dans les médias au travers d’une Charte Média et Handicap (CSA) ».C’est désormais chose faite avec la signature, le 3 décembre 2019, de la charte handicap.

Les 5 objectifs à atteindre à travers cette charte :
– Rendre plus visible la question du handicap
– Ne pas assigner les personnes handicapées à leur handicap
– Changer le regard sur le handicap ; partager les bonnes pratiques
– Utiliser les mots justes
– Evaluer les résultats

Accessibilité
Sous l’égide du CSA 3 chartes ont déjà été adoptées pour garantir un standard minimum de qualité d’accessibilité e ceci sur trois niveaux :
La Charte de 2008 relative à l’audiodescription
– La Charte de 2011 relative au sous-titrage
– La Charte de 2015 relative à l’interprétation en Langue des Signes Française (LSF)

Le CSA à le devoir de veiller à ce que les obligations prévues dans la loi soient respectées par les opérateurs audiovisuels et rédige chaque année un bilan qui rend compte du respect des ces obligations quantitatives.

Représentation
Depuis 2009, le CSA mesure au travers de son baromètre annuel de la diversité, les progrès réalisés par les médias. Il encourage, entre autre, à une plus grande retransmission des compétitions de handisports et a présences plus importantes de personnages de fiction en situation de handicap.

Conformément à ses missions, le CSA a assuré, en 2018, un suivi des respects des obligations des chaînes en matière d’accessibilité des programmes télévisés aux personnes souffrant de déficience auditive ou visuelle. Il a également poursuivi son action pour améliorer la représentation du handicap à l’antenne.

Le baromètre rend compte :
– Du respect des obligations des chaînes en matière d’accessibilité des programmes
– De l’état de la représentation du handicap à l’antenne
– Des actions réalisées par le Conseil en 2018 en matière d’accessibilité des actions que le CSA entend mener en 2019

L’accessibilité des programmes de télévision aux personnes handicapées et la représentation du handicap à l’antenne

Insertion professionnelle
Sous la pression des associations le CSA a reconnu la problématique de la sous-représentation des personnes en situation de handicap dans les métiers de l’audiovisuel.

Une première réponse est apportée par la Charte de 2014 visant à favoriser la formation et l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel (partenariat avec le ministère en charge des personnes handicapées, signée par des écoles et des structures de formation aux métiers de l’audiovisuel)
Un comité de suivi se réunit chaque année pour tirer un bilan des initiatives.

Une autre réponse est venue du gouvernement sous forme de la journée Duoday.
Le CSA
 est aussi Titulaire du Label diversité de l’Association Française de Normalisation (AFNOR) depuis 2012, et première administration labellisée “Égalité professionnelle”, le CAS œuvre quotidiennement à la promotion des valeurs d’égalité, d’inclusion et de diversité.

En 2019, le CSA et ses partenaires souhaitent aller encore plus loin

Au cours de ces dernières années, le CSA a relevé l’emploi régulier dans les médias de mots ou expression, empruntés aux situations de handicap, utilisés maladroitement et à mauvais escient, pouvant dès lors, conduire à véhiculer des préjugés sur le handicap et/ou à blesser les personnes en situation de handicap.
La Charte relative à la représentation des personnes handicapées et du handicap dans les médias audiovisuels a été rédigée en lien avec le ministère chargé des personnes handicapés, le ministère de la Culture, le Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), en collaboration avec les opérateurs audiovisuel.

La nouvelle Charte identifie cinq objectifs à atteindre :
– Rendre plus visible la question du handicap par la prise d’engagements annuels des progression par les chaînes.
– Ne pas assigner les personnes en situation de handicap à leur handicap en faisant en sorte qu’ils interviennent dans les médias de manière inclusive, en les sollicitant au sujet de tous les domaines de la vie sociale, politique, économique, culturelle, etc.
-Changer le regard sur le handicap en présentant le handicap de manières positive et inclusive sans se contenter d’approches compassionnelles.
– Partager les bonnes pratiques, utiliser les mots justes en créant des passerelles entre les chaînes pour qu’elles s’inspirent mutuellement de leurs bonnes pratiques et en accompagnant les rédactions pour un usage des mots justes lorsqu’elles abordent le handicap par la mise à disposition d’un lexique notamment.
Évaluer les résultats dans les bilans des chaînes qui feront également l’objet d’une présentation lors d’une réunion d’un comité annuel de suivi.

Charte CSA – La représentation des personnes handicapées dans les médias.._

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.