Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Confinement et recherche d’emploi : Relancez vos démarches !

Confinement et recherche d'emploi : Relancez vos démarches !

Confinement et recherche d’emploi : Utilisez votre temps libre à bon escient !

Confinement et recherche d’emploi ne sont pas forcément incompatibles ! En effet, il y a certainement une partie du temps que vous passez normalement dehors qui peut être mise à profit pour relancer vos recherches d’emploi. Une grande partie de vos employeurs potentiels sont actuellement confinés, eux aussi, et ne peuvent pas forcément accomplir toutes les tâches habituelles… Alors pourquoi ne pas profiter de ce moment de battement pour essayer d’attirer habilement leur attention à travers votre candidature ? Et leur démontrer à quel point vous pourriez être utile à leur entreprise après la période de confinement liée à la crise du coronavirus ?

Quelques recommandations concernant votre recherche d’emploi en période de coronavirus

Comme dans toute recherche d’emploi, gardez toujours à l’esprit que vous devrez rester patient, persévérant et respectueux en toutes circonstances. Certains recruteurs auront peut-être plus de temps à vous accorder en cette période de confinement – pour étudier votre candidature, réfléchir à l’opportunité de recruter un nouveau salarié, et répondre à vos emails… Mais cela ne sera sûrement pas le cas de tous les employeurs que vous allez contacter. Certains auront de nouvelles problématiques à gérer du fait de l’épidémie : télétravail, salariés malades, changement des modes de production, chômage partiel… C’est pourquoi il est important de tenter votre chance sans pour autant prendre le risque de bousculer vos interlocuteurs ! Cela peut être quitte ou double.

Pratique : Nos conseils pour votre recherche d’emploi avec un handicap

Les techniques de recherche d’emploi sont en constante évolution : les emails ont remplacé les lettres manuscrites, les banques de CV en ligne sont plus nombreuses que jamais, les réseaux sociaux se sont immiscés dans les échanges professionnels… Mais une chose n’a pas changé : le soin que vous devez apporter à chacune de vos candidatures si vous souhaitez retenir l’attention des recruteurs. Voici une liste de conseils non exhaustive que vous pourrez tester lors de vos prochains envois. Notez aussi qu’une recherche d’emploi avec un handicap est finalement identique à une recherche d’emploi classique, la RQTH est une simple information administrative, faites valoir vos compétences avant tout!

Confinement et recherche d’emploi : Découvrez ici nos conseils détaillés pour votre recherche d’emploi avec un handicap

Commencez par définir vos objectifs et vérifier leur cohérence

“Avec ou sans handicap, il faut d’abord savoir ce que l’on a à offrir et ce que l’on recherche, donc se définir des objectifs”, conseille Karl Rigal, responsable éditorial du site emploi Monster.fr. “Pour orienter correctement sa recherche, il faut également s’assurer qu’il y a des débouchés possibles, se confronter aux attentes du marché. On peut vouloir être taxidermiste et adorer ça, le problème c’est qu’il n’y a pas forcément beaucoup de personnes qui recrutent dans ce secteur… Une fois que l’on a identifié le secteur et les opportunités qui nous intéressent, il faut aller rechercher de manière-pro-active des offres d’emploi publiées et correspondant à son profil, au métier que l’on a envie d’exercer”, ajoute-t-il.

Cliquez ici pour découvrir tous les conseils de Karl Rigal en matière de recherche d’emploi et handicap

Confinement et recherche d’emploi : Utilisez les bons outils de communication

“Pour ce qui est de la lettre manuscrite, elle n’est pas complètement dépassée, mais elle n’est pas forcément conseillée dans le cas d’une candidature auprès d’une grande entreprise : elle peut renvoyer l’image d’une personne qui ne maîtrise pas l’outil informatique, conseille Philippe Lambert, président de Hays Nord Est. Et comme beaucoup de grands groupes structurent les candidatures sous forme informatique, il y a aussi un risque de se retrouver hors circuit, car le recruteur ne va pas systématiquement prendre le temps de numériser les CV reçus par la Poste pour les ajouter à sa banque de profils. À l’inverse, une candidature numérique (mail ou dépôt de CV) peut circuler facilement d’un service à l’autre et montre une bonne utilisation des technologies informatiques”.

Il ajoute : “Ceci dit, la lettre manuscrite reste pertinente pour des candidatures auprès de petites entreprises car elle peut tout à fait tomber directement dans les mains du recruteur, et, de fait, se distinguer des autres demandes. En cas de doute, il est également possible d’envoyer une double candidature (mail et postale) aux entreprises pour lesquelles la motivation du candidat est la plus forte, ce qui peut aussi témoigner d’un intérêt prononcé, sans prendre le risque de sortir du processus informatique.

Pour de petites sociétés, le téléphone peut également être une bonne alternative. Le candidat peut appeler, se présenter, expliquer qu’il recherche un emploi dans tel ou tel domaine, indiquer ses compétences et éventuellement préciser à la fin de l’échange qu’il dispose de la RQTH.

En tout les cas, la multiplication des façons de proposer une candidature et de recruter ne doit pas éliminer les solutions plus anciennes”.

Découvrez ici l’ensemble des conseils de Philippe Lambert pour faire une recherche d’emploi avec une reconnaissance du handicap (RQTH) 

Réfléchissez bien aux attentes des recruteurs et évitez les CV “inintéressants”

“Lorsque l’on a un projet professionnel bien défini et que l’on sait à qui le proposer, il reste à comprendre les attentes des recruteurs vers lesquels on va se tourner. Le candidat doit se demander : « Concrètement, qu’est-ce qu’un recruteur va rechercher chez quelqu’un comme moi ? Et quels sont les éléments que je peux mettre en avant pour répondre à ses besoins ? ». L’idéal est de vous exprimer en termes concrets dès vos premiers échanges avec le recruteur. Évitez les grandes listes d’adjectifs dans les lettres de motivation ou lors des entretiens et parlez en priorité des résultats que vous avez obtenus dans vos expériences précédentes”, recommande Patrick Morin, expert dans le domaine du conseil en recrutement.

Il a également des conseils pour les candidats qui n’ont encore jamais cherché de travail auparavant : “Évitez les CV remplis… de choses vides et inintéressantes pour le recruteur. Lorsque l’on vient de terminer ses études ou que l’on a jamais travaillé (ou très peu) il est normal de ne pas avoir beaucoup d’expérience. Ce n’est pas une raison pour mentionner sur votre CV toute une liste d’expériences qui n’ont rien à voir avec le poste que vous recherchez. Il vaut mieux en sélectionner une ou deux qui sont réellement significatives et les valoriser au maximum en les détaillant un peu plus. Même s’il n’y en a qu’une, il est préférable d’en mettre moins et de ne mettre que du bon”.

Retrouvez ici tous les conseils de Patrick Morin pour réussir votre recherche d’emploi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.