Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilEmploi-Formation et handicapChiffres emploi et handicap : Cheops livre les résultats de Cap emploi

Chiffres emploi et handicap : Cheops livre les résultats de Cap emploi

Ecouter article


Le 28 mai dernier, Cheops, réseau national des Cap emploi, nous a dévoilé ses chiffres sur l’emploi et le handicap pour l’année 2020

(photo : Marlène Cappelle Déléguée générale de Cheops – Chiffres emploi et handicap)

Au cours de l’année 2020, le réseau des cap emploi a appris à fonctionner différemment du fait des contraintes sanitaires, tout en préservant la qualité de l’accompagnement quand c’était possible et l’efficacité de la relation avec les employeurs. De nouvelles méthodes de fonctionnement sont apparues et notamment du fait du rapprochement avec Pôle emploi qui se poursuit. Concernant les chiffres emploi et handicap, le réseau nous informe que 77 444 contrats de travail ont été signés pour des personnes en situation de handicap accompagnées par le réseau soit -9% par rapport à 2019. Parallèlement 176 677 personnes étaient encore en accompagnement vers l’emploi fin 2020.

Sur les 77 444 placements, 11 791 personnes ont signé un CDI (-23%) et 1 675 personnes se sont lancées dans la création de leur activité (-21 %) Nous noterons aussi que plus de 158 000 employeurs ont été accompagnés par les Cap emploi, que ce soit pour des recrutements ou des situations de maintien dans l’emploi. Enfin 18 777 maintiens dans l’emploi ont été réalisés sur la période, soit une baisse de 11% par rapport à 2019, sachant que sur les maintiens engagés, 92% ont abouti.
Il est à noter que la mise en place généralisée du télétravail a désorganisé la plupart des procédures de maintien dans l’emploi. Les résultats des Cap emploi en matière de placement et de maintien dans l’emploi n’ont pas été épargnés par la crise sanitaire (-9 % sur les placements, -11 % sur les maintiens en emploi). Cependant l’accompagnement personnalisé et le lien maintenu avec les employeurs aura permis d’atténuer la baisse.

En matière de chiffres sur l’emploi et le handicap, l’apprentissage sort gagnant de cette période avec un bond de 34 % de contrats supplémentaires (2077 contrats). Les aides de droits commun et spécifiques auront permis d’en faire la seule donnée de placement en hausse. Tout comme l’accompagnement des personnes en situation de handicap et des employeurs dans la mobilisation du contrat, et également la campagne de communication menée autour de l’apprentissage.

Les PMSMP (Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel) ont quant à elles nettement souffert de La crise du COVID 19 avec une baisse de 39%. La progression continue des trois dernières années sur les PMSMP s’est stoppée nette. C’est le résultat global de l’impact qu’a eu la crise sur les formations et immersions en entreprise. Un phénomène accentué par la fermeture des centres de formation à l’accueil des publics en présentiel à partir de mars 2020, qui ont dû s’adapter à une réorganisation progressive et à des formations à distance.
Des chiffres moins importants mais significatifs pour les formations qualifiantes, diplômantes et certifiantes qui ont chuté de 15% pour les personnes en situation de handicap accompagnées par Cap emploi.

Le conseil en évolution professionnelle, prestation de plus en plus sollicitée, poursuit la progression amorcée en 2018. En 2020, 115 215 Conseils en Evolution Professionnelle ont été délivrés à destination des demandeurs d’emploi et salariés, soit une progression significative de +13%. Cet accompagnement permet d’assurer une sécurisation des parcours d’autant plus important dans un contexte d’incertitude de l’année 2020.

Les entreprises adaptées ont aussi bénéficié des accompagnements du réseau des Cap Emploi avec 4718 placements qui révèlent une baisse de 6% par rapport à 2019. Aujourd’hui les entreprises adaptées sont des partenaires importants du réseau des Cap Emploi grâce à un important maillage local qui correspond parfaitement aux implantations et au fonctionnement des Cap emploi

Il faut aussi noter que tout au long de la crise et encore aujourd’hui, une action de veille proactive, avec le soutien de l’Agefiph, a permis de s’assurer auprès des personnes en situation de handicap et des employeurs, ayant bénéficié d’un accompagnement dans les 6 à 12 derniers mois avant la crise, que les conditions de travail étaient toujours adaptées et ainsi éviter toute rupture de parcours.

Le rapprochement Cap emploi Pôle Emploi se poursuit

Pour rappel, Cap emploi représente 2500 salariés et Pôle Emploi 60 000.
La volonté politique de ce rapprochement persiste et permet le croisement des expertises entre les deux associations de service public afin de maximiser les chances de placement et ne laisser personne sur le côté de la route. Après avoir mené des expériences couronnées de succès dans certaines zones, la phase d’expansion a débuté en janvier 2021. La phase de généralisation sera effectuée avant fin 2022. Aujourd’hui, toutes les agences de Pôle Emploi peuvent déjà bénéficier, sur demande, de l’expertise d’un agent Cap Emploi. Le parcours est sur la bonne voie avec une bienveillance reconnue de part et d’autre.

Pour en savoir plus sur Cheops : https://www.cheops-ops.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X