Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Changement de statut pour les infirmières

Les infirmières en hôpital public devront choisir entre une retraite précoce et une revalorisation salariale faible, ou une augmentation substantielle de leurs revenus en contrepartie d’une carrière plus longue. C’est en tout cas la proposition du gouvernement sur la “réforme” du statut des infirmières.

Selon le journal “Les Echos” : “Cette réforme qui sera mise en place cette année va faire passer tous les infirmiers, kinés ou orthophonistes de l’hôpital public de la catégorie B à la catégorie A. C’est la conséquence de la réforme licence-master-doctorat (LMD), qui donnera la reconnaissance du niveau licence aux diplômes obtenus à partir de 2012. Tous les nouveaux diplômés après cette date relèveront de ce nouveau statut. Pour les professionnels déjà en exercice, un « droit d’option » sera mis en place. Soit ils conservent leur statut, qui prévoit un droit à la retraite à partir de 55 ans. Ils bénéficieront alors d’une revalorisation salariale faible -probablement moins de 5 %. Soit ils optent pour la catégorie A. L’âge légal de départ à la retraite rejoint alors le droit commun -60 ans -mais les revalorisations salariales sont bien plus intéressantes.”

 

Les infirmières de l’hôpital public, partent à la retraite en moyenne à l’âge de 57 ans. En tout cas, c’est la fin de la retraite à 55 ans pour elles. Dans un communiqué, la Cgt-santé dénonce le « chantage du reclassement en catégorie A, avec en contrepartie l’abandon du droit à la retraite à 55 ans ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.