Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilEmploi handicap et formation handicapCarrefour Market et les 30 ans de loi de 1987 : Regard

Carrefour Market et les 30 ans de loi de 1987 : Regard

Ecouter article


Handicap et Diversité chez Carrefour Market : Toujours plus loin !

À l’occasion de la signature du 5e accord sur le développement de l’emploi des personnes handicapées, en attente d’agrément par la Direccte, nous avons donné la parole à M. Vandenhaute, Directeur des Ressources Humaines de Carrefour Market. Il retrace l’histoire de la politique handicap et les engagements permanents pour la promotion de l’égalité des chances.

Vous arrivez à votre 5e accord, quels points forts ces multiples accords ont-ils fait émerger au sein de votre entreprise ?
Le handicap est un sujet très bien ancré grâce à la démarche menée depuis maintenant une douzaine d’années (2005). Nous avons commencé à construire des accords avec nos partenaires sociaux à un moment où notre taux d’emploi de personnes handicapées était très faible, de l’ordre de 2%, et nous sommes désormais à 6.71% à fin 2016 (avec 1851 salariés reconnus travailleurs handicapés). C’est toute cette politique qui a porté ses fruits et nous souhaitons poursuivre en ce sens. Au fil des accords, nous nous sommes beaucoup professionnalisés. Nous avons mis en place un réseau de référent.e.s handicap dans chaque magasin et des chargé.e.s de mission handicap dans nos 8 régions,. Ces personnes travaillent quotidiennement avec les salariés handicapés sur le terrain. À force d’efforts, nous avons réussi à dédramatiser la notion de handicap. Il y a 10 ans, personne ne souhaitait faire reconnaître son handicap, aujourd’hui cette démarche est beaucoup plus naturelle. Nous travaillons sur le recrutement, l’intégration et le maintien dans l’emploi qui représentent les axes  majeurs de notre politique handicap.

Est-ce que par cette politique vos salariés se sentent plus sécurisés ?
Ils se sentent en effet sécurisés parce que depuis des années on s’attache à avoir des accords qui les protègent. Ou tout au moins des accords qui leur permettent de se sentir considérés et épaulés à un moment donné, dans leur juste besoin et dans leur juste valeur. Ils ont compris que les accords que l’on concluait sur le champ du handicap étaient des accords positifs. Certains collaborateurs se sont de fait révélés aptes à une promotion interne, c’est l’un des nombreux effets positifs. Aujourd’hui le handicap est un des axes sur lequel nous sommes le plus mature en termes d’organisation et de mesures.

Les résultats sont-ils à la hauteur de ce que vous attendiez ?
C’est satisfaisant de tripler son taux en 10 ans, néanmoins on ne pourra être vraiment satisfaits que lorsque le handicap ne sera plus un sujet à part, et que l’on arrêtera d’en parler. Nous pouvons dire malgré tout que nous sommes à la hauteur de nos engagements de départ. Qui rappelons-le, datent de plus de 10 ans, c’est une démarche de longue haleine qui nécessite un engagement continu.

Quels objectifs vous fixez-vous en termes de qualité et de quantité ?
On s’engage effectivement à travers notre accord à maintenir un volume d’embauche de travailleurs handicapés. Nous sommes dans ce nouvel accord engagés sur 150 nouvelles embauches, ce qui représente une progression de 25% par rapport au précédent accord. Tous nos postes sont ouverts aux personnes handicapées. Nous faisons le nécessaire pour maintenir notre taux au-delà des 6% avec un focus particulier sur les magasins qui sont en deçà des 2%. Pour ces derniers, nous allons mener des opérations de sensibilisation, exceptionnelles, notamment dans le maintien en emploi. Nos objectifs sont quantitatifs mais surtout qualitatifs avec de nombreuses formations et actions de communication en perspective.

Vous avez obtenu le label diversité, en quoi est-il important pour vous, et de quelle manière orchestrez-vous ces deux politiques en parallèle ?
Nous avons obtenu le label diversité, décerné par AFNOR Certification,  il y a quelques mois maintenant avec bien évidemment la collaboration  des partenaires sociaux et organisations syndicales, avec qui nous avons conclu des accords sur l’intergénérationnel, l’égalité hommes/femmes, la diversité, le handicap et aussi grâce à la structuration que nous avons mise en place dans nos régions avec, entre autres, les référent.e.s handicap et les chargé.e.s de mission handicap – parmi lesquels Sandrine Lapeyre qui coordonne cette démarche. Tous ces acteurs vont souvent au-delà de leur mission et leur rôle est en train d’évoluer tout naturellement vers une mission diversité, reflet de la diversité des équipes. Ce Label diversité représente en quelque sorte la capitalisation de notre expérience sur le handicap, qui est un pilier majeur de notre démarche plus globale de diversité et de non discrimination… Nous avons bien entendu encore du travail à accomplir mais nous sommes sur le bon chemin.

La diversité est importante chez Carrefour Market au point que vous lui avez dédiée une fête le 30 juin, de quoi s’agissait-il ?
Cette journée a été organisée dans tous nos formats de points de vente en France, mais aussi dans tous les pays où Carrefour est présent. Chez Carrefour Market, nous avons souhaité associer nos collaborateurs mais aussi nos clients à cette démarche Nos clients sont représentatifs de la diversité et ils ont pu découvrir une communication sur la diversité, à l’intérieur des catalogues promotionnels et en magasin. C’est assez novateur pour un distributeur de prendre position sur la diversité.

Quel message avez-vous lancé à vos salariés et vos clients avec cette journée ?
Le slogan de cette journée était « Tous différents, Tous uniques ! » nous l’avons diffusé par le biais d’un bracelet en tissu offert à tous les clients et collaborateurs présents le 30 juin. Cette fête de la diversité nous a permis de communiquer sur les différents engagements et actions menées dans nos magasins en faveur le l’égalité des chances. Une belle journée de partage et d’échanges, à renouveler.

Propos recueillis par JMMC

Photo : Christophe Vandenhaute, DRH de Carrefour Market

Derniers articles

X