Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Cancer et travail : La mission handicap SNCF s’implique

Cancer et travail la mission handicap et emploi SNCF s'implique et organise une conférence débat

Une conférence-débat pour aborder le thème cancer et travail

« Cancer et travail : après l’épreuve, le rebond » : Tel était le thème de la conférence-débat organisée le 5 juin dernier à St-Denis par la Mission Handicap et Politique Diversité de l’EPIC SNCF. Cet événement s’adressait aux personnels SNCF des campus de St-Denis, ainsi qu’aux personnels SNCF des autres régions qui pouvaient également la suivre en ligne à distance. Objectif : Sensibiliser les différentes entités de l’entreprise, des salariés aux managers, et enrayer les tabous liés à la maladie en entreprise.

« Le cancer peut potentiellement toucher tout le monde. Cancer et travail, c’est un sujet de société depuis plusieurs années, mais si on en entend parler dans les médias il reste encore très peu évoqué dans les entreprises, commente Emmanuel Chevallier, responsable Mission Handicap et Politique Diversité de l’EPIC SNCF, et organisateur de la conférence. C’est de là qu’est venue l’idée d’organiser cet événement, d’autant plus que SNCF dispose de structures qui permettent d’accompagner les agents sur cette problématique : médecine de soin, médecine du travail, action sociale et la mission handicap elle-même. Nous avons alors décidé de travailler avec le cabinet spécialisé « Ariane conseil » qui a convié des intervenants à la fois internes à la SNCF mais aussi externes ».

Parmi les intervenants de cette conférence « Cancer et travail »: Bernard Asselain, médecin épidémiologiste, ancien chef du service de Biostatistiques à L’institut Curie ; Mehtap Devignes, assistante sociale du travail au sein de l’action sociale de SNCF ; Éric Dos Santos, médecin du travail au sein de SNCF ; Michelle Laurent, diplômée universitaire en mission d’accompagnement du parcours de patient en oncologie et Nathalie Vallet-Renart, co-fondatrice et directrice générale de l’association « Entreprise et cancer ». Différents stands ont été installés en amont de la conférence : Mission handicap SNCF, Action sociale SNCF, Médecine du travail, Dépistage du cancer de sein et prévention, et un stand ludique avec un quiz sur le cancer.

Cet événement s’inscrivait également dans le cadre du 8e accord handicap SNCF signé par les partenaires sociaux  en avril dernier et qui couvre la période 2018-2021 : « À travers cet accord, la SNCF poursuit ses engagements en matière de recrutement et de maintien dans l’emploi, précise Marieta Mineva, correspondante Handicap et Politique Diversité à l’EPIC SNCF, et co-organisatrice de l’événement. Cette conférence a donc aussi été créée dans cette logique de sensibiliser et de contribuer au maintien dans l’emploi des personnes touchées par une maladie chronique invalidante ».

Aujourd’hui, la mission handicap SNCF peut ainsi proposer un accompagnement global à ses agents confrontés à un cancer : « Cela peut commencer par un aménagement de poste, avec du mobilier ergonomique, explique Emmanuel Chevallier. Des coaches professionnels peuvent intervenir pour aider l’agent dans l’acceptation de la maladie suite à l’annonce, dans l’organisation de ses tâches professionnelles au moment du retour en entreprise, et l’accompagner sur la confiance en soi, l’image que renvoie la maladie vis-à-vis de soi-même et des collègues. Un aménagement d’horaire peut aussi être mis en place notamment pour faciliter le suivi des traitements. Il y a aussi des possibilités de télétravail. De manière ponctuelle, l’agent peut par ailleurs bénéficier d’un service de taxi si la fatigue est trop importante en fin de journée et qu’elle ne lui permet pas d’utiliser les transports en commun pour rentrer chez lui le soir, par exemple, et ce sur préconisation de la médecine du travail ».


Cancer et travail : Témoignage d’une salariée de l’EPIC SNCF

Comment s’est passé l’annonce de votre maladie ?
À l’annonce de la maladie, j’ai appelé ma responsable hiérarchique pour la prévenir et l’informer de mon opération à venir. Elle a été désolée et très rassurante.

Avez-vous bénéficié d’un soutien de la part de l’entreprise SNCF et de la mission handicap SNCF ?
Pendant mon arrêt de travail, j’ai pu me tourner vers l’agence Paie et Famille pour avoir les infos dont j’avais besoin. À ma reprise, j’ai pris contact avec mon correspondant handicap pour connaître l’accompagnement dont je pourrais bénéficier dans la mesure où suite à mon opération, j’ai un traitement à vie très complexe à doser et qui peut générer de la fatigue récurrente et des désagréments physiques.

Avez-vous pris un congé maladie ?
À la sortie de l’hôpital j’ai été arrêtée pendant 4 mois le temps d’avoir une première stabilisation du traitement. À ce jour, j’ai des prises de sang régulières pour surveiller les effets du médicament. Mes arrêts étaient successifs et j’ai prévenu ma responsable régulièrement des prolongations. Au moment de la reprise, j’ai demandé 2 jours de télétravail, ce qui me permet de limiter la fatigue des transports (j’habite à 1h10 de mon lieu de travail).

Comment s’est passée votre reprise ?
J’ai mis un peu de temps à reprendre confiance en moi. Je ne savais pas si j’allais être capable de refaire ce que je faisais avant. À ma reprise j’avais des problèmes de concentration handicapants. J’ai eu un accompagnement coaching qui a été très bénéfique. Cela m’a permis d’accepter la situation, de ne pas chercher à comparer le présent et le passé, de prendre du recul sur les urgences du quotidien (même si la maladie « aide » déjà à le faire). Je bénéficie également du service taxi qui me permet de rentrer sereinement chez moi quand la journée a été difficile et que le corps le ressent.
Par ailleurs, ma responsable a été très à l’écoute, tout comme mes collègues. Le collectif de travail est très important pour reprendre sa place après une période d’absence suite à une maladie et lorsque l’on suit un traitement qui peut influer sur la fatigue et les humeurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site