Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Bronchiolite chez les nourrissons : l’épidémie se poursuit

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’épidémie de bronchiolite chez les nourrissons poursuit sa progression en France métropolitaine. L’Institut précise que « cette progression est particulièrement marquée dans la partie nord de la France et en Ile-de-France alors qu’elle reste modérée à ce jour dans la partie sud de la France ».

 

Ce constat est fait d’après les données provenant de 227 services d’urgence hospitaliers.

Comme les années précédentes, un ralentissement de l’épidémie a été observé au cours de la semaine qui a suivi les vacances scolaires de la Toussaint.

Les enfants de moins de 6 mois représentent 43% des nourrissons ayant eu recours aux urgences hospitalières depuis le 1er septembre dernier et sont plus souvent hospitalisés après être arrivés aux urgences que ceux âgés de 6 mois à 2 ans (45% contre 29%).

La bronchiolite touche chaque année près de 30% des nourrissons (environ 460.000 cas par an). Seuls 2 à 3% des nourrissons atteints sont hospitalisés en raison d’une bronchiolite sévère, chaque année.

« 95% des bronchiolites ne nécessitent pas l’intervention de l’hôpital », avait souligné Roselyne Bachelot, alors ministre de la santé, à l’occasion d’une visite dans le cabinet d’un kinésithérapeute, membre du “Réseau bronchiolite Ile-de-France” (1).

Les conseils de prévention ? Se laver les mains plusieurs fois par jour, laver les jouets, éviter d’éternuer ou de tousser à la figure de ses enfants, et si on est malade éviter de les embrasser.

(1) Ce réseau (www.reseau-bronchio.org) regroupent kinésithérapeutes et médecins. Il permet aux parents de joindre un professionnel de santé les week-ends et jours fériés. Deux numéros de téléphone (0,12 euro/mn) sont disponibles pour les médecins (0.820.800.880) et les kinés (0.820.820.603).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.