Share, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Bouygues Energie Services, sa politique achats responsables

Bouygues Energie Services, sa politique achats responsables

Bouygues Energie Services, la branche du groupe Bouygues Construction qui œuvre dans les métiers de l’énergie, des télécoms professionnels, de la gestion de ville et des territoires, mais aussi de bâtiments et des flux, est très engagée dans le développement durable. Pour atteindre ses ambitions, elle peut s’appuyer sur une direction Achats moteur. Cette dernière a notamment mis en place une politique Achats Responsables en 2018.

Nous avons rencontré Serge Audoire, Responsable Service Achats – Direction Produits & Nouvelles Technologies. Il manage une équipe d’acheteurs sur les activités de Bouygues Energie Services autour des transports autoroutiers, des tunnels, des autoroutes intelligentes, des péages, tramways, métros… Mais aussi ce qui concerne la ville connectée, notamment pour la ville de Dijon et la ville de Paris et de nombreuses autres activités. Serge Audoire nous parle de la politique et de l’ambition de l’entreprise dans les achats responsables.

De quand date votre politique d’achats responsables ?
C’est une culture de longue date chez Bouygues Energie Service et Bouygues construction. En ce qui concerne le recours aux ESAT, EA, cela fait plus de 10 ans que nous avons passé des contrats de partenariat avec APF France Handicap comme avec le réseau GESAT. Chaque acheteur pouvait aussi, selon ses besoins, travailler avec le secteur protégé. Les contrats que nous avons mis en place avec certains ESAT ou EA datent de nombreuses années et démontrent notre volonté de pérennité tout comme le soutien économique que l’on peut apporter à ces entreprises.
Depuis 2018 nous avons une politique « achats responsables » plus structurée. Organisée autour d’objectifs pour l’ensemble des  acheteurs, elle concerne le recours au secteur du travail protégé et adapté mais pas que. Nous veillons par exemple sur la performance RSE de nos fournisseurs et sur les impacts de nos achats.
Les acheteurs sont d’autant plus sensibles à cette politique que les objectifs étaient individuellement adaptés selon leur spécialité.

Sur quel type de prestations et pour quel volume avez-vous recours aux ESAT, EA et TIH ?
Elles vont du « facility management » aux espaces verts en passant par des activités liées à à tout ce qui touche à l’environnement, la gestion d’accueil, le traiteur, le conditionnement etc. C’est vraiment très varié et cela concerne aussi des prestations techniques telles que divers câblages et pré-câblages électriques ou la fabrication de pièces à façon. Toutes les filiales et donc tous les services de Bouygues Construction sont impliqués dans cette politique. L’aspect financier représente de son côté un montant annuel de 600 à 800 K€ pour Bouygues Energie Service et 1.8 à 2.4 M€ selon les années pour l’ensemble du groupe Bouygues Construction.

Comment avez-vous sensibilisé les acheteurs au recours au STPA ?
Le recours aux ESAT, EA et TIH est l’un des sujets abordés lors des formations Achats Responsables. Nous avons aussi réalisé et édité un « Guide d’aide à l’Achat auprès des ESAT, EA et TIH » qui est diffusé à l’ensemble des acheteurs et accessible à l’ensemble du groupe. Il décrit toutes les procédures à suivre illustrées par des exemples concrets et démontre l’importance des achats responsables.   Le GESAT a de son côté mis à œuvre un module de consultation en ligne qui nous permet de mettre en réseau la liste de nos besoins pour donner aux entreprises du secteur la possibilité de se positionner sur nos appels d’offre. Ce Guide possède aussi une bibliothèque de fiches de bonnes pratiques remontées du terrain. Elles font office de support pédagogique comme de modèles concrets aux acheteurs.

Le recours au STPA est-il amené à croître ?
Oui bien sûr, et d’ailleurs l’ambition du guide est d’augmenter le réflexe d’achats de biens et de services auprès des ESAT, des EA et des Travailleurs Indépendants Handicapés. Cela passe par une communication des bonnes pratiques à adopter pour chaque étape du processus d’achats. C’est une volonté affirmée de notre direction.

La réforme du secteur protégé et adapté est-elle un frein à cette politique ?
Nous n’avons pour le moment pas assez d’éléments sur la réforme du handicap pour en connaître les impacts. Le recours aux ESAT, EA et TIH reste l’une de nos priorités Achats Responsables. Nous souhaitons rester fidèles au secteur protégé et adapté qui donne pleine satisfaction en termes de qualité de services rendus même si la mise en œuvre est toujours un peu complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *