Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Arrivée à Paris du Relais APF « 1 000 km pour l’accessibilité »

Philippe Tintillier est arrivé à Paris hier 12 juin, après avoir parcouru 1 000 km en fauteuil roulant, en 11 jours. Parti le 2 juin de Clermont-Ferrand, ce grand sportif, recordman du monde du plus long parcours en fauteuil en 24h et adhérent de l’APF, a traversé dix départements*. Son objectif ? Faire prendre conscience de l’urgence d’agir en matière d’accessibilité.

 

La loi du 11 février 2005 a en effet défini un délai maximum de dix ans (jusqu’au 1er janvier 2015 au plus tard) pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des transports existant. Or, plus de quatre ans après, le constat est inquiétant : les commissions communales d’accessibilité, prévues pour fin 2007, sont loin d’être toutes mises en place et les décideurs, qu’ils soient publics ou privés, tardent à se saisir de cet enjeu majeur pour un société accessible à tous. Dans chaque département traversé, Philippe Tintillier, soutenu par les délégations départementales de l’APF, a recueilli un état des lieux de l’accessibilité. A Paris, une centaine de représentants de l’association l’attendaient, place de Baudoyer, dans le 4e arrondissement, pour fêter son exploit et son engagement. Puis, tous se sont rendus au ministère du développement durable et des transports, où, en fin d’après-midi, une petite délégation est allée déposer un dossier de doléances. « Le développement durable c’est aussi l’accessibilité et nous sommes venus le rappeler au ministre, Jean-Louis Borloo », a déclaré Jean-Marie Barbier, le président de l’APF. (sourcePQR et agences)

 

* Puy-de-Dôme, Allier, Nièvre, Cher, Loir-et-Cher, Loiret, Eure-et-Loir, Eure, Hauts-de-Seine et Paris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.