Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Alternance et handicaps : La chronique de Pascal Parsat

Alternance et handicaps : La chronique de Pascal Parsat

Alternance et handicaps : ActionS !

Par Pascal Parsat. Souvent Audiens, par les emplois d’été, a accueilli des étudiants handicapés. Souvent, ils ont été embauchés en CDI dès leurs études finies. L’accueil d’étudiants en alternance, en stage, en job estivaux, sont d’heureuses possibilités de rencontre, pour se rendre compte. Chez chacun. Apprendre par l’immersion dans un milieu professionnel est une opportunité heureuse et bénéfique à plus d’un titre, et pour plus d’un profil, d’où l’intérêt d’allier alternance et handicaps. Ainsi, ce n’est pas le seul étudiant qui peut en tirer profit, mais aussi les collaborateurs qui accueillent, encadrent, rencontrent l’entrant. Plus encore quand celui-ci est un étudiant handicapé.

C’est pour en témoigner que la Mission Handicap de la Branche de la Production Audiovisuelle a produit un reportage sur l’entreprise 2P2L Corporate accueillant Hyppolite, stagiaire en fauteuil roulant, qui communique au moyen d’une synthèse vocale.

Là, Maxime Lespagnol l’employeur, et ses collègues témoignent d’une expérience réussie, et riche en apport, en partage, en perspectives. http://missionh-prodaudio.fr/temoignages/maxime-lespagnol-etudiant/

Car c’est là une des vertus du “travailler avec le handicap”, celle de rencontrer de futurs professionnels qui font leurs études avec une problématique de santé, un handicap.

Une rencontre où idées reçues et réalités se confrontent, au bénéfice naturel de la conscience que le pire est d’ignorer. Quand le sujet est traité, travaillé avec respect et détermination, au final tout devient plus simple. C’est un défi parfois au début, un challenge souvent au quotidien. Au final, c’est un progrès.

C’est aussi une possibilité pour réduire l’OETH, en incarnant pleinement l’ambition de l’entreprise qui acte ses engagements par cet accueil, objet de sensibilisation.

Alternance et handicaps : Une rencontre entre l’employeur et l’étudiant
La rencontre de la fragilité, des besoins spécifiques, est aussi une invitation à identifier, reconnaître, accepter la sienne. Bien des vertus pour l’employeur incontestablement. L’expert des besoins et solutions d’adaptation, c’est l’étudiant lui-même. Autant, quand un professionnel en cours de carrière rencontre le handicap, tout est à reconsidérer, il faut travailler à se projeter dans une continuité de carrière, apprécier ce qui est encore possible, ce qui est nécessaire. Acter. Autant l’étudiant a eu, au cours de ses études, bien des occasions d’adapter son projet professionnel à ses réalités. Mais peut-on dire aussi, d’adapter ses réalités à son projet professionnel.

Dans cet esprit, la Mission handicap de la Branche de la production audiovisuelle, a travaillé pour que les fiches métiers de cette branche, intègre le sujet du handicap. Ainsi, les acteurs de l’emploi, de la formation, qu’elle soit initiale ou continue, mais aussi les entourages de la personne, la personne elle-même, peuvent apprécier enjeux, contextes et nécessités de tel ou tel métier. Il ne revient à personne de dire qui peut faire, mais à chacun en conscience de s’engager dans un choix de carrière, en y intégrant ses réalités, ses nécessités, voire les solutions éprouvées, celles qui restent à mettre en place. Pas seulement !

La mission accompagne les étudiants dans les écoles qui forment aux multi média, à l’audiovisuel. Ainsi, un étudiant qui ne trouvait pas d’entreprise pour effectuer son alternance. La rencontre demandée par l’école, a permis de pointer le silence de l’étudiant dans ses courriers de son handicap. Il est déficient visuel. Après lui avoir démontré qu’au demeurant ne rien dire n’était pas sans conséquence, sa réalité très visible pouvant parce que tue être objet d’inquiétude, il était peut-être judicieux de préciser que cette cécité partielle est depuis toujours, et que les diplômes néanmoins sont là… 3 jours après, il trouvait son alternance.

Cette expérience fut l’objet d’un article dans le Guide que publie LADAPT à destination des étudiants.

Ce 8 avril, à l’invitation du CIDJ, la Mission prendra la parole pour présenter les métiers de sa branche, mais aussi ceux qui ailleurs sont opportuns, et dans la culture pas moins. Comptable, secrétaire, graphiste… Autant d’occasions pour les futurs professionnels de diversifier leurs secteurs d’activités, d’enrichir leurs compétences… Donc de multiplier les entreprises à prospecter pour décrocher un stage en alternance !

Enfin, Audiens en juin 2017, en juillet 2018 pour la Mission handicap de la Branche de la Production Audiovisuelle, le Président de l’APPAV a signé la charte du CSA pour favoriser la formation et l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur de la communication audiovisuelle

Un engagement collectif des professionnels du secteur au bénéfice des écoles de l’image et du son, d’acteurs, de journalisme, des employeurs de l’audiovisuel, pour l’accès aux formations initiales et continues, l’accueil d’étudiants-stagiaires, l’accessibilité de leurs offres d’emploi et postes de travail.

Une piste à explorer pour les étudiants en recherche de stage d’alternance, que d’interpeller en priorité les entreprises signataires…

https://www.csa.fr/Informer/Espace-presse/Interventions-publiques/Signature-de-la-charte-pour-favoriser-l-insertion-et-la-professionnalisation-des-personnes-handicapees-dans-l-audiovisuel.-le-11-fevrier-2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *