Share, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Ailleurs et Autrement : une expérience unique du voyage

Ailleurs et Autrement : une expérience unique du voyage

Il y a vingt ans maintenant, cinq aventuriers, passionnés de voyages, créaient l’association Ailleurs et Autrement dans le courant du tourisme social et solidaire.

Objectif de l’association Ailleurs et autrement: permettre à tous une expérience commune du voyage. Vivre ensemble la découverte de la culture du pays, aller à la rencontre de ses habitants. C’est ainsi qu’a été organisé le premier voyage en Turquie en 1995. Depuis, de nombreux séjours et autant de souvenirs ont été mis en place. Cette association loi 1901 fonctionne en autogestion et le revendique, c’est pour elle un gage de liberté et d’indépendance. Handirect est allé à la rencontre de ceux qui la portent, et vous propose de la découvrir.
Le principe est simple, vivre l’aventure, le voyage et la rencontre avec confiance et authenticité. Les bénévoles de l’association sont  les garants de ces valeurs. Ceux-ci, formés par l’association et ayant une expérience de balades à l’étranger, accompagnent des personnes en situation de handicap à travers différents séjours, et notamment des voyages organisés à destination des personnes en situation de handicap du fait d’une déficience intellectuelle : ceux-ci permettent à huit baroudeurs et à deux personnes encadrantes de partir à l’étranger.
« À sa création, l’originalité de l’association était de mettre en place des voyages pour des personnes en situation de handicap mental, à l’étranger, qui soient aussi ouverts aux personnes qui ne sont pas en situation de handicap, comme les familles, les amis, ou toutes les personnes qui souhaitaient venir… Après, pour des raisons de logistique et d’organisation, nous nous sommes rendu compte que c’était assez compliqué… », explique précise Valérie, salariée et adhérente, à l’origine de la création de l’association.
Les initiatives prises par l’association sont empreintes de valeurs fortes, au centre des préoccupations des salariés et bénévoles qui favorisent le vivre ensemble et luttent contre toutes les formes d’exclusion.
La tortue baroudeuse : les voyages proposés aux personnes à mobilité réduite
Des séjours, souvent hors vacances scolaires, sont organisés pour les personnes à mobilité réduite. Les destinations proposées se situent uniquement à l’étranger, et sont portées par une réelle philosophie du voyage. Cette particularité de l’association s’ajoute à ce qui la différencie d’autres structures, au niveau de ce qu’elle propose dans les contenus de ses séjours et de la manière de voyager. Un seul mot d’ordre : partir à la rencontre d’une culture et des personnes qui l’incarnent, en tout cas, s’en rapprocher le plus possible. Dans cette finalité, les voyageurs ne disposent que d’un fauteuil manuel (et d’un super accompagnateur !) pour « gravir » les obstacles que rencontre le groupe, et accéder aux lieux même les plus reculés, au plus près des terres du pays. L’accessibilité ne doit pas être un frein au voyage. Le rôle des accompagnateurs est vraiment de compenser les carences d’accessibilité, les difficultés du terrain n’ayant pas pu être anticipées (il y en a toujours lorsque l’on voyage !). Cela suggère aussi une relation de confiance entre les voyageurs et les accompagnateurs. La priorité n’est pas donnée à l’accessibilité des lieux mais aux rencontres qu’ils suggèrent et à leur proximité avec la culture du pays.
« Nous organisons nos voyages de façon à ce que les personnes soient les plus autonomes possible pour les activités quotidiennes. Lorsque ce n’est pas adapté, les accompagnateurs sont là pour pallier le manque d’accessibilité, ils sont là en premier lieu pour remplacer les jambes, les bras, la partie du corps qui ne fonctionne pas… », indique Elouan, responsable voyages de l’association.
Les personnes en situation de handicap du fait d’une déficience physique voyagent généralement par petits groupes de quatre et sont accompagnés par le même nombre de bénévoles. Le choix de partir en petits groupes permet de favoriser la souplesse de l’organisation, la spontanéité des activités journalières en cas de changement d’envie, de se laisser aller au voyage et à la rencontre.
« Nous parlons de groupes individualisés, dans le sens où le voyage est une expérience que l’on partage, tout en respectant les envies de la personne, son identité… », précise Valérie.

Ailleurs et autrement voyages adaptés au handicap Inde
Ailleurs et autrement propose des voyages adaptés au handicap, ici en Inde.

Une offre de voyages pour tous les goûts et toutes les envies !
Au fil des années, l’association a pu construire différents séjours. Certains sont reprogrammés d’une année sur l’autre. D’autres destinations peuvent aussi être ajoutées. Très concrètement, la commission mobilité réduite de l’association se réunit tous les mois, notamment, pour élaborer la programmation annuelle des destinations. À cette occasion, les adhérents peuvent proposer une nouvelle destination à la commission. Celle-ci évalue le projet et le valide, ou pas. S’il est validé, la personne à l’origine de la proposition se rend dans le pays afin de faire un repérage préalable. Si la restitution du repérage obtient le feu vert de la commission, le séjour est programmé et proposé aux personnes bénéficiaires. L’idée est de partir à l’inconnu à travers cette aventure tout en évitant les mauvaises surprises (accessibilité des hébergements, des points d’intérêts…). Pour cela, l’association travaille avec de nombreux correspondants locaux.
Deux thématiques de voyage sont proposées : Les voyages « Expéditions » et les voyages « Festivals ». Les voyages découvertes sont généralement plus courts et sont organisés en parallèle d’un événement culturel, comme par exemple le Festival du rire de Marrakech ou le Festival de musique du monde et Gnaoua d’Essaouira. Ces deux types de séjours changent la manière de voyager et permettent d’aborder différemment le rapport aux pays visités, à la culture, aux habitants… L’association donne aussi la possibilité d’organiser des voyages à la carte pour des groupes déjà constitués.
 

Témoignage d’Elodie, voyageuse et bénévole de l’association
Le Maroc (deux fois), la Tunisie (deux fois aussi !), le Burkina Faso, le Sénégal, la Slovénie, l’Egypte, les Canaries, et tout récemment l’Inde… Éprise d’aventure, Elodie en a parcouru des kilomètres et des pays !
Elle a d’abord connu l’association en tant que voyageuse. Les premiers voyages auxquels elle a participé étaient destinés à des personnes déficientes intellectuelles, les voyages pour les personnes à mobilité réduite n’étant pas encore élaborés. Elle était la seule en fauteuil. Face à la demande, l’association a donc mis en place des voyages pour les personnes en situation de handicap du fait d’une déficience physique, c’est ainsi qu’est née La Tortue Baroudeuse.
«  Je trouve que l’association porte bien son nom, c’est vraiment ailleurs et autrement. C’est de la baroude. On ne cherche pas à tout prix un petit endroit bien accessible. On met en place des outils pour favoriser l’aventure. C’était la première fois que je partais à l’étranger ! »
À la suite de son premier séjour, Elodie a souhaité devenir bénévole au sein de l’association : « J’ai accroché tout de suite avec l’esprit de l’association ».
– Aviez-vous des appréhensions avant de partir pour la première fois ?
« Avant de partir, lors de mon premier voyage, je redoutais le fait de me retrouver dans un fauteuil manuel avec lequel je ne peux me déplacer seule, moi qui me déplace habituellement en fauteuil électrique. Finalement, l’organisation d’une personne accompagnatrice pour une personne voyageuse compense la perte d’autonomie liée au fauteuil. Cela ne m’a finalement pas du tout posé problème. »
– Quel était votre dernier voyage ?
« Je suis partie en Inde en février dernier. J’aime beaucoup les séjours itinérants, je ne fais plus que ceux-là désormais. L’avantage de l’accompagnement 1 pour 1 c’est que chacun peut faire en fonction de ses envies, et que rien n’est impossible. Concrètement on ne fait pas que du touristique durant ces voyages,  on peut aller autant à l’hôtel qu’en campement, visiter des monuments ou visiter la maison d’un berbère dans le désert… Ce sont des voyages de forme flexible. De plus, en fonction des destinations, le handicap va être perçu différemment par les habitants. Mais une seule devise nous motive, on trouve toujours un moyen d’accès, une façon d’aller là où l’on souhaite aller ! ».
– Un conseil pour ceux qui hésiteraient encore à partir ?
« Rien n’est impossible ! Ça peut faire peur de partir à l’inconnu mais il faut avoir confiance. Avec des équipements très simples on peut parvenir à faire plein de choses. On se débrouille toujours. Ce n’est pas parce que ce qu’un endroit n’est pas adapté qu’il n’y a pas de solutions ! ».
 

 Programmation des voyages proposés aux personnes à mobilité réduite pour la saison 2016-2017:

  • Sénégal : Décembre 2016
  • Inde : Février 2017
  • Nicaragua : Pâques 2017
  • Maroc, Festival Gnaoua d’Essaouira : Mai 2017
  • Maroc, Festival du rire de Marrakech : Juin 2017
  • Cuba : Juillet 2017
  • Canada : Juillet 2017
  • USA : Septembre 2017

 
 «  N’hésitez pas à venir nous rencontrer, à venir nous voir ! Nous sommes disponibles pour répondre à toutes vos interrogations », nous convient Valérie et Elouan.
 
Pour plus d’informations sur Ailleurs et autrement:
La Tortue Baroudeuse (voyage autour du monde pour personnes à mobilité réduite) par Ailleurs et Autrement
Site : www.tortue-baroudeuse.fr
Mail : contact@tortue-baroudeuse.fr
facebook.com/tortue.baroudeuse
Tel : 04 78 31 41 10 ou 06 87 78 40 98
Adresse postale : Ailleurs et Autrement “La tortue baroudeuse”, 11 rue Auguste Renoir, 69120 Vaulx-en-Velin.
 
Océane Husson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *