Home Enfants et handicap Aide sociale à l’enfance en situation de handicap : Vers une action globale

Aide sociale à l’enfance en situation de handicap : Vers une action globale

0
Aide sociale à l’enfance en situation de handicap : Vers une action globale
Aide sociale à l’enfance en situation de handicap : Vers une action globale
Ecouter article

Le Gouvernement annonce la mise en place prochaine d’une mesure globale pour l’Aide sociale à l’enfance en situation de handicap. Celle-ci reposerait sur l’utilisation de “solutions innovantes”.

Améliorer l’accueil des enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance en situation de handicap : Tel est l’objectif des travaux qui ont été lancés le 27 janvier dernier par Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat en charge des Personnes Handicapées, et Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé en charge de l’Enfance et des Familles.

En effet, ils ont réuni à cette occasion de nombreux acteurs portant des solutions innovantes sur la situation des enfants placés auprès de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) en situation de handicap.

Mieux accompagner les enfants concernés à la fois par l’Aide Sociale à l’Enfance et le handicap

Les représentants du Gouvernement ont évoqué avec eux leur stratégie de prévention et de protection de l’enfance. Ils ont notamment annoncé leur volonté de créer et d’étendre des dispositifs d’intervention adaptés aux problématiques croisées de protection de l’enfance et du handicap. Le but étant de mieux prendre en charge les enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance (ASE) et disposant d’une orientation de prise en charge et d’accompagnement au sein d’une structure médicosociale (ITEP, IME…).

Ces nouvelles mesures viendront compléter les actions déjà mises en place depuis 2020 par le biais des équipes pluridisciplinaires, qui apportent appui et expertise notamment aux structures d’accueil de la protection de l’enfance, aux familles d’accueil et aux parents.

Les mineurs en situation de handicap souvent concernés par les situations complexes

En toile de fond, le rapport de l’IGAS, commandé par Adrien Taquet en décembre 2019 et visant à dresser un état des lieux de l’hébergement des mineurs de l’Aide sociale à l’Enfance à l’hôtel a été rendu public le 25 janvier 2021. Et il est assez édifiant pour pousser le Gouvernement à agir de manière plus prononcée, et plus rapide, comme le demande Adrien Taquet.

Ainsi, la mission a pu déterminer que le nombre moyen de mineurs accueillis à l’hôtel s’élevait à 5 % des jeunes de l’ASE, soit un total de près de 9 000 jeunes. Parmi ces nombreux mineurs accueillis à l’hôtel ou en structure non autorisée ou habilitée au titre de l’ASE, on trouve certains jeunes en situation dites « complexes ». Des situations qui peuvent survenir du fait de l’absence de mode de prise en charge adaptée ou d’une prise en charge éclatée entre l’Aide Sociale à l’Enfance et des structures relevant du secteur médico-social et du handicap notamment.

Agir de manière concertée pour une meilleure prise en charge

C’est pour remédier à cette prise en charge, trop souvent morcelée, que de nombreux acteurs, tant locaux que nationaux, s’organisent et proposent des solutions pour mieux prendre en compte la dynamique de parcours des enfants concernés.

« Les parties prenantes de terrain doivent être pleinement associées pour améliorer la prise en charge des mineurs confiés à l’Aide sociale à l’enfance au plus près des besoins spécifiques des jeunes en situation de handicap », a commenté en ce sens Sophie Cluzel.

Des propos complétés par ceux d’Adrien Taquet : « Il est urgent de soutenir les structures qui proposent des solutions innovantes en favorisant leur développement et garantir une approche par le parcours de l’enfant en assurant la présence de certains professionnels dans leurs lieux de vie (psychologue, psychomotricien) ».

À l’issue de la rencontre organisée le 27 janvier, les différents acteurs ont convenu de lancer prochainement une initiative visant à déployer ces solutions innovantes sur l’ensemble du territoire Des propositions opérationnelles visant à accompagner tous les enfants de l’Aide sociale à l’Enfance en situation de handicap devraient alors voir le jour.

Article précédent Handicap et coronavirus : Une enquête sur le vécu professionnel
Prochain article Être parent avec un handicap : Un guide dédié à découvrir
Journaliste pour le magazine papier « Handirect » et son site internet www.handirect.fr, je rédige actuellement des articles sur tout ce qui touche de près ou de loin au handicap. L’objectif étant aussi bien de sensibiliser le public non initié que d’apporter des informations pratiques aux personnes directement concernées. Cela comprend plus particulièrement : - Le handicap en tant que tel qu’il soit permanent ou temporaire, visible ou invisible, qu’il touche des adultes ou des enfants, et quelle que soit sa forme ou sa nature : handicap moteur, déficience visuelle ou auditive, handicap psychique, intellectuel ou cognitif, autisme, polyhandicap. Cela inclut aussi toutes les situations de handicap au sens large, telles que les problèmes de santé, la douleur, les conséquences ou séquelles d’une maladie, les effets de l’évolution en âge… - L’accessibilité appliquée à tous les domaines de la vie quotidienne pour une personne en situation de handicap : l’école, les lieux publics, les soins médicaux, la culture, le tourisme et les loisirs, la vie sociale, intime, et professionnelle. - Les aidants et proches des personnes en situation de handicap : les difficultés qu’ils rencontrent, les différents lieux et acteurs auprès desquels ils peuvent trouver un soutien, le répit, leur rôle indispensable dans la société, leurs revendications et les évolutions juridiques les concernant. - Des interviews et portraits de personnalités Outre ces articles de nature pratique, je réalise également des interviews et portraits destinés avant tout à mettre en valeur des personnalités, des parcours, des initiatives, des situations, des manières de vivre… qui à mon sens méritent d’être mieux connues et/ou partagées avec le plus grand nombre. Auparavant correspondante pour le quotidien régional « Le Progrès », et journaliste au sein du magazine papier et internet « Le Journal de l’Emploi Rhône-Alpes », j’ai par ailleurs une sensibilité particulière aux thèmes de l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle, des éléments primordiaux pour faciliter l’intégration de chacun dans la société, et souvent à plus forte raison pour des personnes en situation de handicap.
X