Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Aide à domicile: Nora Berra rappelle que l’Etat ne peut pas la subventionner

PARIS (AFP) – L’aide à domicile aux personnes âgées, actuellement en difficulté financière, ne peut pas bénéficier d’aides directes de l’Etat, a rappelé la secrétaire d’Etat aux aînés, Nora Berra, en ouvrant les premières Assises nationales de l’aide à domicile, mercredi à Paris. “J’ai pleinement conscience des difficultés et des spécificités de votre secteur”, a-t-elle dit avant d’opposer un fin de non-recevoir aux organismes qui souhaitent que les pouvoirs publics mettent en place un fonds urgence pour les aider.

 

“Je le dit et je le répète, ni le contexte des finances publiques, ni les règles de la concurrence ne permettent un engagement sous cette forme”, a-t-elle ajouté.

Claudy Lebreton, président PS de l’Assemblée des départements de France (APF) a pour sa part rappelé que l’aide à domicile était financée à 80% par les départements. Evoquant une “réforme de fond” pour régler les difficultés actuelles, il préconise notamment la suppression de la tarification horaire.

La présidente de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Danièle Karniewicz, a indiqué de son côté de la CNAV avait dégagé cette année 446 millions d’euros pour l’action sociale auprès des personnes âgées qui concerne 350.000 retraités du régime général qui ont un profil “d’extrêmes fragilités”.

Les premières assises nationales de l’aide à domicile regroupent, mercredi et jeudi à Paris, des représentants des professionnels du secteur dont certains ont attiré l’attention des pouvoirs publics sur leur “situation dramatique” (déficits, cessations de paiement, liquidations judiciaires de nombreuses associations) et réclamé un fonds d’urgence.

pld/jc/db/phc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.