Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Accessibilité : Non à la régression !

Le mouvement HANDI POP’ est fermement opposé à certaines dispositions contenues dans la proposition de loi tendant à améliorer le fonctionnement des MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées), adoptée hier par le Sénat.

 

Aux termes d’un article additionnel, des « aménagements aux principes d’accessibilité » pourraient être instaurés pour la construction de bâtiments. Concrètement, on écorne les grands principes de la loi du 11 février 2005, qui faut-il le rappeler, avait fixé l’objectif d’une mise en accessibilité totale des établissements publics et transports collectifs, ainsi qu’une accessibilité généralisée des bâtiments neufs.
Si cet article est voté en l’état par l’Assemblée nationale, cela signifie que demain, de nouvelles infrastructures pourraient être construites sans tenir compte de l’exigence d’accessibilité. Cette exclusion potentielle, nous ne pouvons l’accepter ! C’est pour cela que nous appelons l’ensemble des parlementaires de la majorité pour repousser cette disposition. Après plusieurs années d’effort continu de notre majorité, il serait incompréhensible de valider ce retour en arrière.

 

Frédéric BOUSCARLE

Président de HANDI POP’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.