Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Accessibilité des personnes handicapées visuelles : la France hors la loi !



la FAF s’indigne et condamne encore et fermement  toute dérogation aux constructions neuves

« 21 jours après la conférence nationale du handicap et l’allocution de Nicolas Sarkozy, la FAF constate que les effets d’annonce qu’elle craignait se confirment !

 

Le 8 juin, Nicolas Sarkozy annonçait « Dois-je rappeler que notre horizon est 2015 ? Je ne céderai pas sur cette échéance cruciale » !

 

Que constate-t-on aujourd’hui : une fois de plus les actes contredisent les paroles et les promesses !

 

En effet, le 28 juin, le parlement à voté les articles 14bis et 14ter de la proposition de loi du Sénateur Paul Blanc. Ces articles prévoient la possibilité de dérogations à l’accessibilité du cadre bâti neuf et ouvre ainsi une brèche pour les logements destinés à l’occupation temporaire ou saisonnière.

 

« Jusqu’à preuve du contraire, les impossibilités techniques sur les constructions neuves n’existent pas ! Nous sommes certains aujourd’hui que le gouvernement a choisi d’ignorer la convention de l’ONU relative à la conception universelle et aux droits des personnes handicapées, pourtant signée et ratifiée par la France !Les personnes en situation de handicap ne sont pas des citoyens de seconde zone et s’indignent de voir ainsi leur liberté de circulation entravée toujours plus ! » s’insurge Vincent Michel, Président de la FAF.

 

Nouveau détricotage de la loi 2005 annoncé : le rapport du sénateur UMP du Loiret, Eric Doligé, mandaté par Nicolas Sarkozy, préconise de supprimer le délit pénal existant pour les collectivités territoriales, ce qui enlèverait de fait toute possibilité de recours pour les personnes handicapées, en cas de non respect de la loi.

 

La FAF ne peut accepter une telle régression et demande la suppression de toutes formes de dérogations et autres assouplissements car de telles mesures de substitution permettront la construction de bâtiments qui resteront inaccessibles aux personnes handicapées.

 

Félicitée en début d’année pour sa campagne choc de sensibilisation sur le handicap visuel, la FAF a reçu le soutien de très nombreux parlementaires de la majorité comme de l’opposition. Ils s’opposent comme elle à cette politique du handicap irrespectueuse. Nous attendons des sénateurs et députés et leur demandons de défendre une société accessible à tous et de ne pas céder aux pressions des lobbies de certains constructeurs et promoteurs immobiliers.

 

Enfin, la FAF oeuvrera pour saisir le Conseil Constitutionnel quant à l’invalidité de cette loi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.