Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Vos droits

Les bénéficiaires de l’AAH multipliés par deux entre 1990 et 2017

Les bénéficiaires de l’AAH ont fait l’objet d’une étude de la DARES  (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques). Celle-ci  a été menée par Laurence Dauphin et Anaïs Levieil et nous montre clairement l’évolution des demandes et des bénéficiaires de l’AAH entre 1990 et 2017. Mais ce qu’elle montre aussi c’est que le principal pic de cette hausse se situe entre 2008 et 2012. La forte hausse de 2008 (+4,3%) peut s’expliquer en partie par le rattrapage des dossiers non traités en 2006 et 2007 par les MDPH, nouvellement crées, mais également par les mesures réglementaires prises en 2008. En effet à partir du 1er janvier 2009 l’évaluation n’a plus été réalisée au 1er juillet mais au 1er janvier de l’année. De plus, l’année 2008 a coïncidé avec le début de la mise en place du plan de revalorisation du montant maximal de l’AAH à hauteur de 25% entre 2008 et 2012.

les bénéficiaires de l’AAH multipliés par deux entre 1990 et 2017

Fin décembre 2017, 1,13 million de personnes perçoivent l’allocation aux adultes handicapés (AAH), dont 55,6 % l’AAH 1 (taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 %) et 44,4 % l’AAH 2 (taux d’incapacité entre 50 % et 79 %). 52 % des allocataires de l’AAH 1 sont des hommes, dont l’âge médian est de 48  ans. Les femmes allocataires de l’AAH 1 sont légèrement plus âgées, leur âge médian étant de 51  ans.

La répartition par sexe des allocataires de l’AAH 2 est identique à celle de l’AAH 1. En revanche, les allocataires de l’AAH 2 sont plus jeunes (âge médian de 47 ans). Les taux de prévalence à l’AAH 2, c’est-à-dire la proportion des allocataires parmi la population de la classe d’âge, sont plus élevés chez les hommes que chez les femmes jusqu’à 43 ans ; au-delà, la tendance s’inverse.

Entre 1990 et 2017, le nombre d’allocataires de l’AAH a doublé. Plusieurs facteurs expliquent cette croissance : des effets démographiques liés au baby-boom, des modifications réglementaires depuis 2005, dont plusieurs revalorisations exceptionnelles et, depuis 2008, le contexte économique. Le nombre d’allocataires de l’AAH 1 a ainsi augmenté de 12,8 % par rapport à 2006 ; la hausse est nettement plus marquée pour celui de l’AAH 2, puisque les effectifs ont doublé depuis 2006.

Télécharger l’étude sur les bénéficiaires de l’AAH

Autres articles sur le sujet (cliquez) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site