Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

16es Pyramides de chaussures contre les mines antipersonnel et les BASM

Handicap International organise les 16es Pyramides de chaussures le samedi 25 septembre 2010, dans 31 villes de France. A travers cet événement, l’association mobilise depuis seize ans l’opinion publique contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions (BASM). Ces « armes des lâches » blessent ou mutilent une personne toutes les 90 minutes dans le monde. Plus d’un tiers des victimes civiles sont des enfants.

 

Les Pyramides de Chaussures, un engagement citoyen

Depuis 1995, les Pyramides de chaussures constituent le point d’orgue de la mobilisation de Handicap International contre ces armes. A l’occasion de cet événement, l’association invite les citoyens à affirmer ou réaffirmer leur engagement à ses côtés, en signant la pétition contre les BASM et en déposant une paire de chaussures sur la pyramide. « Les milliers de chaussures amoncelées, comme devenues inutiles, symbolisent la dévastation et la misère : le pied, la jambe ou la vie perdus de milliers de civils innocents, à la suite de l’explosion d’une mine ou d’une sous-munition », rappelle le docteur Jean-Baptiste Richardier, co-fondateur de Handicap International.

 

Les mines et les BASM, un fléau encore bien réel

Résultat d’une mobilisation internationale, le Traité d’Ottawa contre les mines antipersonnel, appliqué depuis mars 1999, et le Traité d’Oslo contre les BASM, entré en vigueur le 1er août 2010, mettent fin à l’impunité concernant l’utilisation de ces armes. Cependant, le chemin est encore long vers leur éradication totale. Elles continuent de mutiler ou de tuer plus de 5 000 civils chaque année et polluent encore 83 pays et territoires. Aujourd’hui, 500 000 personnes blessées par des accidents de mines ou autres restes d’explosifs de guerre ont besoin d’une aide à vie.

 

La conférence de Vientiane et l’engagement des Etats vers l’interdiction totale des BASM.

La première conférence des Etats parties au Traité d’Oslo contre les BASM se tiendra à Vientiane, capitale du Laos, du 8 au 12 novembre 2010. Cette conférence sera l’occasion pour les gouvernements de passer de la parole aux actes et de s’accorder sur des mesures concrètes pour mettre en œuvre le traité. Ce sera également l’occasion de mettre en lumière la situation du Laos, pays le plus pollué au monde par les sous-munitions. On estime que pendant la guerre du Vietnam, près 260 millions de sous-munitions ont été déversés sur le pays.On recense encore aujourd’hui, près de 40 ans plus tard, 300 victimes chaque année, dont près d’un quart sont des enfants.

 

Plus d’informations sur www.pyramide-de-chaussures.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.