Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

« 1000 km pour l’accessibilité » le relais APF de Clermont-Ferrand à Paris

Du 2 au 12 juin prochain aura lieu un relais organisé par les délégations départementales APF, de Clermont-Ferrand à Paris. 1000 kmsdonc, onze jours d’effort, onze villes étapes, une centaine de communes traversées ! L’objectif : faire prendre conscience de l’urgence d’agir en matière d’accessibilité en France, au regard du délai de 2015 posé par la loi handicap du 11 février 2005 ! Un « grand témoin » en fil rouge : Philippe Tintilier, adhérent de l’APF et sportif, qui fera, lui, tout le parcours en fauteuil roulant avec une moyenne de 15 km/h par jour !

Accessibilité : il est urgent d’agir ! (1)

La loi handicap du 11 février 2005 a défini un délai maximum de 10 ans – jusqu’au 1er janvier 2015 au plus tard – pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des transports existants.

Toutefois, l’inquiétude des personnes en situation de handicap grandit quant au respect de cette échéance capitale. En effet :

– La majorité des décideurs publics et privés, des administrations, des collectivités territoriales, des promoteurs publics et privés, des autorités organisatrices de transports… ne s’est pas approprié cet enjeu majeur.

– A ce jour, de nombreux états des lieux n’ont pas été faits. Et pourtant, il reste seulement 6 ans pour prévoir, programmer, budgétiser et… réaliser une « France accessible » !

L’APF demande donc notamment :

– de réels moyens d’incitation et de sanctions financières pour accompagner l’obligation prévue par la loi (respect des délais, obligations relatives aux schémas directeurs d’accessibilité, aux plans de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics) ;

– des aides et des subventions pour soutenir les petites communes, les petits commerces, les cabinets médicaux et para médicaux… dans leurs projets de mise en accessibilité ;

– la création d’une agence nationale de l’accessibilité universelle chargée d’impulser et de garantir la mise en accessibilité sur l’ensemble du territoire et pour tous les acteurs.

– de garantir la mise en place immédiate, le bon fonctionnement et la cohérence territoriale des commissions d’accessibilité dans toutes les communes et groupements intercommunaux concernés.

 

Le relais APF « 1000 km pour l’accessibilité »

De Clermont-Ferrand à Paris, les délégations départementales de l’APF se mobilisent ! Le but : démontrer dans chaque ville “étape”, les réussites et défauts d’aménagements d’accès aux personnes en situation de handicap.

– 1000 km

– 11 villes étapes : Moulins «Yzeure > Nevers > Bourges > Vierzon > Blois > Orléans > Chartres > Evreux > Voisins-le-Bretonneux > Issy-les-Moulineaux > Paris

– une centaine de communes traversées

 

Philippe Tintilier, 1000 kms… en fauteuil roulant !

Philippe, 43 ans, en fauteuil depuis 2004, s’est forgé un caractère de compétiteur qu’il souhaite mettre au service de tous, « handis » et valides.
« Handicapé moteur en fauteuil et sportif accompli, je suis confronté aux difficultés d’accès aux bâtiments administratifs, commerciaux, bancaires, etc. J’aimerais mettre mes capacités physiques au service de cette lutte constante que nous devons mener tous ensembles, handicapés et valides. Parcourir les routes entre chaque ville en fauteuil, prouvera que les difficultés d’accès ne sont pas dues à un manque de volonté de notre part mais aux défauts d’aménagements, et que malgré des capacités sportives évidentes, les problèmes d’accès restent bien présents…»

Il n’a donc pas hésité à s’inviter aux courses réservées aux personnes valides, sur le département du Puy-de-Dôme, créant ainsi un précédent qui depuis a permis à de nombreuses communes, associations sportives ou autres de développer des sections handisport et de mettre en place des parcours ouverts simultanément aux personnes valides et aux personnes handicapés.

Son engagement personnel dans la lutte pour l’accessibilité l’a conduit naturellement à proposer à l’APF du Puy-de-Dôme de l’accompagner dans ce nouveau challenge des 1000 kms car il connaît la lutte que mènent tous les acteurs de cette association depuis de nombreuses années pour offrir à tous « l’égalité des droits et des chances ».

(1) Basée sur la motion prise par les adhérents de l’APF lors de l’assemblée générale de juin 2008

 

(SOURCE APF)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.