Handicap : Patrimoine et aides sociales

Pour les personnes handicapées, patrimoine et aides sociales ne font pas toujours bon ménage alors informez-vous en direct avant qu’il ne soit trop tard.

Quels placements faut-il privilégier, sans prendre le risque de faire diminuer mes aides sociales ? Quel contrat Épargne Handicap choisir? Comment optimiser la transmission de mon patrimoine, ou celui des parents ? L’Etat pourra-t-il récupérer les aides sociales lors de la succession de la personne en situation de handicap ? Quelle est mesure de protection juridique ? Quelles garanties puis-je présenter pour souscrire un emprunt immobilier ?

Camille de Soras, conseillère en gestion de patrimoine et courtier en assurances spécialisée dans le handicap, s’efforce de répondre gratuitement à votre question dans de brefs délais. Ce service d’informations étant gratuit, les réponses resteront relativement brèves et générales. Pour des demandes plus précises et personnelles, merci de d’inscrire dans votre mail vos coordonnées (e-mail et téléphone fixe) ainsi que le sujet à aborder. ABCVIE vous contactera pour comprendre précisément votre situation et vos objectifs. ATTENTION : les réponses qui vous seront adressées ont pour objet de fournir des renseignements à caractère documentaire ou des informations pratiques. Elles n’ont en aucun cas valeur de consultation juridique.

Pour poser votre question cliquer sur l’adresse mail suivante et une fois sur votre messagerie écrivez votre question : desoras@abcvie.fr Site internet : www.abcvie.fr

 

LA RÉPONSE À VOTRE QUESTION SE TROUVE PEUT-ÊTRE ICI. DÉCOUVREZ LES ARTICLES INCONTOURNABLES DE CAMILLE DE SORAS:

·         L’épargne handicap, une solution avantageuse et pourtant si méconnue
Combien de personnes qui y seraient éligibles n’ont jamais entendu parler de l’Épargne Handicap ? Beaucoup, beaucoup trop. Pourtant, cette solution d’épargne offre de vrais atouts, tant en termes de fiscalité, de rendement, de souplesse, de transmission, que de compatibilité avec les aides sociales.

·         Curatelle, Tutelle : quelles conséquences sur la gestion des biens ?
Préparer l’avenir de son enfant handicapé implique, au-delà de l’organisation de son projet de vie et des aspects patrimoniaux, de s’interroger sur son degré d’autonomie. Mon enfant pourra-t-il gérer ses biens et réaliser les actes de la vie civile seul ? Devra-t-il être représenté, assisté, contrôlé ?

·         Comment constituer et gérer le patrimoine d’une personne handicapée?
« Je souhaite constituer un patrimoine pour mon enfant en situation de handicap, ou pour moi-même, mais m’interroge sur les conséquences qu’il pourrait y avoir sur les aides sociales, la fiscalité, les contraintes de gestion, sur la qualité des placements proposés … ». Cette question courante est essentielle compte tenu de l’environnement et des contraintes spécifiques de la personne handicapée. Sans avoir l’ambition d’y répondre tant les éléments à prendre en compte sont nombreux et variables d’une situation à l’autre, cet article vous indiquera les principaux points de vigilance et proposera des pistes de réflexions.