Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Accompagn’moi : Des outils sensoriels faits mains

Outils sensoriels faits mains

Les outils sensoriels sont, avant tout, un bon support pour développer la conscience corporelle. 

Par Célia Della Tommasa. De nombreux enfants affichent une sensibilité réduite à la douleur tout en étant très sensibles aux sons, au toucher ou autres stimulations sensorielles. D’où l’intérêt des outils sensoriels. Ces sensibilités inhabituelles peuvent quelquefois se traduire par des symptômes comportementaux comme une résistance au fait d’être câliné ou pris dans les bras. De nombreuses personnes adultes rapportent leurs particularités sensorielles : hypersensibilité ou hyposensibilité, dans les domaines visuels, auditifs et tactiles le plus souvent.

L’intégration sensorielle est la capacité chez l’enfant de sentir, de comprendre et d’organiser les informations sensorielles provenant de son corps et de son environnement. Ces informations sont transmises par les systèmes sensoriels tels que la vision, l’ouïe, le goût, l’odorat, mais également le toucher, le mouvement, la pesanteur, la position corporelle et l’équilibre (systèmes proprioceptif et vestibulaire). Chez certains enfants et adultes, ce type de difficultés peut générer de graves troubles de comportement, surtout chez les enfants non verbaux et sans moyen de communication alternatif, qui ne savent pas exprimer leurs difficultés sensorielles. Ainsi, un enfant hyperacousique peut se mettre à pousser des cris en classe, perturbant l’enseignant et ses camarades, parce qu’il ne supporte pas le bruit de la machine à café dans la pièce d’à côté. Dans des cas extrêmes ces difficultés peuvent générer des grosses crises, dont l’origine échappe à l’entourage. De plus ces difficultés sensorielles peuvent être des freins voire des obstacles insurmontables pour l’efficacité d’une prise en charge.

Des outils sensoriels, nous en trouvons à présent de plus en plus. Cependant ils restent coûteux et donc pas accessibles à toutes les bourses. C’est pour cela que j’ai choisi aujourd’hui de vous en proposer des faits maison à moindre coût. Ainsi vous pourrez en faire un atelier de création, pour ensuite le travailler avec votre enfant, ou avec la personne que vous accompagnez. Je proposerai principalement dans cet article des outils pour travailler le toucher, en voici quelques-uns.

Les billes ou perles d’eau gélifiantes
Connaissez-vous ces petites billes ou perles d’eau gélifiantes que l’on utilise pour les plantes ? Ce sont de très bons outils sensoriels. On les trouve dans le commerce à moins de 2€ le pot. Comme vous pouvez le voir sur les photos, j’ai choisi de prendre deux couleurs différentes afin de stimuler le visuel également. L’enfant plonge ses mains et joue délicatement avec les billes. La texture gélifiante n’est pas agréable pour tous, ainsi nous pouvons stimuler le toucher.

Billes-gélifiées

Le mur sensoriel
Je n’ai pas de photo à vous proposer cependant son nom parle de lui-même. Ce peut être une jolie décoration sur un pan de mur de la chambre. Ainsi votre enfant pourra jouer avec par le toucher de façon autonome, et partir à la découverte de différentes textures. Vous pouvez y mettre : des morceaux de serviettes, serpillière, pompons, plumes, perles, bouchon de liège, aluminium, feutrine, bout de guirlande, éponge, carton, coton, salon à gonfler… C’est l’un des outils sensoriels pour lequel les possibilités sont infinies, et c’est ce qui fait que ce mur peut être une vraie découverte tactile.

Papier à écouter, papier à regarder
Le principe de cet outil est de trouver des papiers qui font du bruit comme : le papier kraft, l’aluminium, le papier de soie, de verre, à bulles… Et des papiers qui surprennent visuellement comme: le papier doré ou argenté, le papier en relief, fluo…. Une fois toutes ces feuilles découpées à la même taille, il vous suffit de les relier pour en faire un livre. Le blog « Ribambelles » nous en propose un très joli et qui je pense allie à merveille le visuel, le toucher et l’auditif. Voici quelques photos issues de ce blog.

Papier-à-écouter-papier-à-regarder  Papier à écouter, papier à regarder

Sacs sensoriels
Parmi l’ensemble des outils sensoriels, cet outil-là est je pense le moins onéreux de toute la liste. Il est fort probable que vous disposiez déjà de tout le matériel nécessaire pour cette réalisation à votre domicile. Il vous faudra un sac congélation, de l’eau, de l’huile et de la peinture ou un colorant alimentaire. Mettez donc environ 1/3 d’huile dans le sac et ajoutez-y quelques cuillères à soupe d’eau. Pour la peinture, c’est à votre convenance. En fermant le sac essayez de chasser un maximum d’air. Votre sac sensoriel est prêt à l’emploi ! À la place de l’huile et de l’eau vous pouvez mettre du gel pour les cheveux avec le colorant alimentaire de votre choix.
Petite astuce : attention à vos ongles. S’ils sont abimés vous risquez alors de le percer.
Autre astuce : vous pouvez aussi ne mettre que de la peinture (plusieurs couleurs) et laisser faire l’imagination de votre enfant pour le mélange des couleurs.

Serpent de la motricité
La fonction première de cet outil est, vous l’aurez deviné, la motricité. Cependant, pour travailler la motricité fine mais aussi le sensoriel au niveau tactile et visuel, j’ai choisi de le faire avec des tissus différents sur chaque morceau. Vous l’aurez donc compris, je suis une piètre couturière. Mais je ne m’arrête pas à cela lorsque j’ai une idée qui me semble intéressante. Ainsi en travaillant les notions d’habillage, le jeune stimule inconsciemment son toucher et son visuel.

Serpent-de-la-motricité

La pâte à modeler
C’est un outil que l’on retrouve dans presque tous les foyers, mais on peut aussi la fabriquer soi-même. Voici la recette :

  • 125g de farine blanche classique
  • 2 cuillères à soupe bombées de sel
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de sodium
  • 1/2 cuillère à soupe d’huile sans odeur (colza ou tournesol)
  • 125 ml d’eau froide
  • colorants alimentaires en gel de préférence (la couleur est plus intense)
  • arômes (facultatifs mais j’en ai utilisé pour mes pâtes : fraise, citron, vanille, huile essentielle de lavande)

Une recette proposée par le blog « Little Gabchou » où vous pourrez la retrouver.

Des objets plastifiés
Il vous faudra des pochettes plastiques. Assez solides pour qu’elles ne se percent pas mais pas trop épaisses non plus pour que l’on puisse sentir ce qu’il y a dedans. Vous pouvez alors choisir la forme que vous préférez : carré, rond, losange… Y mettre au centre des objets (chaque forme contiendra le même type d’objet à l’intérieur) comme des boutons, du riz, des perles, des copeaux de bois, de la farine…. Une fois cela fait, il faut alors coudre les contours pour fermer votre pochette dans la forme choisie.

Balles sensorielles
J’aime particulièrement l’idée. Il vous faudra un ballon à gonfler (plus il sera clair et plus on verra à travers par la transparence). Ensuite il vous faudra acheter les perles d’eau (citées plus haut). Idéalement prendre 4 ou 5 couleurs différentes afin de travailler aussi le visuel.

Balle-sensorielle

La pâte Gak
C’est une drôle de pâte, très élastique et d’une texture très particulière. Ça ressemble un peu au personnage gluant dans le film Flubber. Cela vous prendra 5minutes à faire, et votre enfant jouera plusieurs heures avec. Pour cela il vous faudra : 2 tubes de colle liquide type ELMER (mais toute colle blanche scolaire conviendra), du BORAX (borate de sodium) ou détergent à lessive liquide, du colorant alimentaire et de l’eau chaude. Commencez par vider les deux bouteilles de colle dans un saladier. Remplissez ensuite les bouteilles d’eau chaude et secouez. Videz-les dans votre saladier. Ajoutez le colorant alimentaire. Plus vous en mettrez, et plus la couleur sera vive. Dans une demi tasse d’eau chaude, mélangez une cuillère à soupe de BORAX jusqu’à ce que celui-ci soit dissous entièrement. Incorporez-le alors dans votre saladier et mélangez avec vos mains. Vous remarquerez que la pâte se met à durcir progressivement. Une fois qu’il n’y a plus une trace de la pâte dans votre saladier (tellement celle-ci est compacte), vous pouvez alors l’utiliser comme un outil sensoriel. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter le blog Lilluna, d’où est tirée cette recette.

Pate-gak

Sable Magique
Celui-ci semble vraiment magique. Il aura une consistance différente selon qu’il sera dans votre main ou dans de l’eau (voir les photos). Il vous faudra deux ingrédients : du sable fin coloré, et une bombe spray de SCOTCH-GARD. Pour la préparation je vous recommande de ne pas faire participer vos enfants en raison de l’utilisation du spray. Sur une grande feuille d’aluminium disposez votre sable, et bombez-le avec le spray. Mélanger et recommencer une seconde fois. Verser le sable dans une bouteille. Prenez un grand saladier et remplissez-le d’eau. Avec votre enfant, versez le sable progressivement dans le saladier. Il semblera alors très compact au contact de l’eau. Mais si vous le prenez dans vos mains, et que vous le sortez de l’eau alors il reprendra la consistance d’un sable.

Sable-magique Sable-magique-celia

Sable Kinetic
Pour ma part, c’est bien mon préféré parmi tous les outils sensoriels faits mains. Je prends un réel plaisir à le manipuler, et je le trouve particulièrement relaxant. Je l’utilise beaucoup avec les petits comme jeux de transition. Pour le préparer, il vous faudra : une tasse de sable fin (coloré ou neutre), 1 tasse de sable, 1 cuillère à café de fécule de maïs, 1 cuillère à café de liquide vaisselle, 1 cuillère à soupe d’eau, et éventuellement du colorant alimentaire (facultatif). Dans un saladier, mélangez le sable fin et la fécule de maïs ensemble. Puis ajoutez le liquide vaisselle et l’eau, mélangez bien le tout. Ajoutez de la coloration alimentaire si vous le souhaitez. Laissez sécher pendant une demi-heure. Votre recette est terminée, à vous de jouer !

Sable-kinetic-outils sensoriels

Des recettes, il en existe par centaines. Si des outilssensoriels vous intéressent mais semblent trop chers, alors je suis convaincue qu’une recette maison existe. Il suffit de bien chercher et parfois de bien fouiner. Pour ceux qui disposent de Facebook, un groupe est justement dédié à cela: Outils et jeux adaptés au handicap DIY. N’hésitez pas à nous écrire si vous cherchez des recettes pour fabriquer vos outils sensoriels, ou si vous souhaitez plus de précisions pour celles qui sont proposées dans cet article. Et continuez à nous poser vos questions sur www.handirect.fr, rubrique « À vos questions » ou par courrier postal à : Handirect, Rubrique Accompagn’moi, 5 rue de la Claire, 69009 Lyon. Service anonyme et gratuit. Pour en savoir plus sur Célia Della Tommasa: www.accompagnmoi.com

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *