Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Autisme Asperger: un roman policier qui sort du rang

Autisme Asperger un roman policier qui sort du rang

Identités contraires : Un roman policier dont l’un des héros souffre d’autisme Asperger

Nous ne vous présentons pas souvent de thrillers, du fait que le handicap y est encore assez peu représenté dans ce type de romans, mais en voici un qui vaut le détour et qui saura vous captiver dès les premières pages. Son auteur, Olivia Cattan, est maman d’un enfant autiste asperger et créatrice de l’association SOS Autisme France. Elle est également journaliste et elle a fondé l’association féministe « Paroles de femmes ».

Sarah Keller mène une existence paisible jusqu’au jour où son rédacteur en chef l’envoie interviewer Adrian Shek. Ce célèbre architecte connaît une ascension fulgurante malgré son handicap, il est ce qu’on appelle un autiste Asperger. Lorsque Sarah le rencontre, elle tombe sous le charme de cet homme fascinant, érudit et charismatique. Mais il la quitte précipitamment, oubliant un petit carnet rouge que la journaliste ne peut s’empêcher d’ouvrir. Le malheur semble alors s’abattre sur Sarah, qui n’aura d’autre choix que de mener sa propre enquête pour comprendre qui est vraiment Adrian Shek…

« Il pleuvait des cordes dehors et la nuit commençait à tomber. Sarah détestait la pluie et serra les dents en maudissant son rédacteur en chef. Le taxi l’attendait un peu plus bas et elle s’engouffra rapidement dans la voiture. « 33 rue Cambon, s’il vous plaît ». Elle alluma sa tablette et se mit à lire à haute voix la page de son prétendu admirateur. « Adrian Shek est un architecte d’origine tchèque. Après avoir perdu sa sœur jumelle très jeune dans un accident de voiture, il est interné plusieurs mois dans un hôpital psychiatrique. Ce qui ne l’empêche pas de devenir un élève brillant et d’obtenir son baccalauréat avec mention quelques années plus tard. Souffrant de syndrome d’Asperger, il a écrit de nombreux ouvrages sur l’architecture, ses voyages, son autisme diagnostiqué tardivement. Polyglotte, il parle huit langues dont de nombreuses langues orientales » …

« Identités contraires », Olivia Cattan, HC éditions, 270 pages, 19 euros.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

Aspie Days : 1er salon international de l’autisme en France

La Carpe : un roman sur l’autisme sur fond fantastique

Autisme : une nouvelle maison de répit en PACA

TSARA : le jeu vidéo pour comprendre l’autisme

Autisme Asperger : une revue dédiée

2 Pings & Trackbacks

  1. Pingback:

  2. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *